Connectez-vous
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Urgent - Décision du conseil constitutionnel : le PDS réagit

Lundi 19 Février 2024

Le Parti Démocratique Sénégalais (PDS) et la coalition Karim 2024 (K24), lors d’une conférence de presse tenue le 19 février 2024 à Dakar, ont exprimé leur position suite à la récente décision du Conseil constitutionnel concernant le report de l’élection présidentielle. Cette décision, rendue le 15 février, annule le décret du Président Macky Sall qui avait initialement fixé l’élection présidentielle au 25 février 2024, ainsi que la loi votée par l’Assemblée nationale, proposée par les partisans de Karim Wade, visant à reporter l’élection au 15 décembre 2024.

La coalition K24 a pris acte de la décision du Conseil constitutionnel, la considérant comme une conséquence des défaillances dans le processus électoral. Elle a annoncé sa participation au dialogue national, sans délais, tel qu’annoncé par le Président de la République. Le PDS et ses alliés exigent que les conclusions de ce dialogue soient le fruit d’un consensus fort entre tous les acteurs impliqués. Afin que le processus électoral soit repris depuis le début, dans l’objectif de rectifier les erreurs du Conseil constitutionnel, et voir leur candidat Karim Wade d’avoir la possibilité d’être candidat à la présidentielle.


En outre, le PDS a souligné l’importance de la création d’une Cour constitutionnelle, arguant que son absence est une des raisons qui les a poussés à proposer une loi à l’Assemblée nationale. Le parti a rappelé l’impératif pour le président d’agir dans l’intérêt supérieur de la nation et de mener de larges concertations.

Cette conférence de presse fait suite à une série d’événements marqués par des tensions politiques, notamment l’accusation de corruption contre des membres du Conseil constitutionnel par les députés de Wallu Sénégal et la demande d’ouverture d’une commission d’enquête parlementaire. Ces événements ont conduit à l’adoption d’un projet de loi portant report de la présidentielle, dans un contexte de vives controverses et d’exclusions de certains députés de l’hémicycle.

Le PDS et la coalition K24 réitèrent leur engagement à participer pleinement au dialogue national en vue d’assurer une élection présidentielle apaisée, inclusive, transparente et non contestable.

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.