Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

COVID-19 : UNE STRATÉGIE DE VACCINATION CIBLANT ÉTUDIANTS ET ENSEIGNANTS ANNONCÉE

Vendredi 10 Septembre 2021

COVID-19 : UNE STRATÉGIE DE VACCINATION CIBLANT ÉTUDIANTS ET ENSEIGNANTS ANNONCÉE
Le ministre de la Santé et de l’Action social, Abdoulaye Diouf Sarr, a annoncé, vendredi, la mise en place d’une stratégie de vaccination ciblant les enseignants, les élèves et les étudiants, en perspective de la rentrée scolaire et universitaire.
 
’’Nous allons travailler dans une stratégie de ciblage plus affinée, parce que dans la perspective de l’ouverture des classes et la rentrée académique, nous allons faire en sorte que tous les enseignants et les étudiants soient vaccinés avant de rejoindre les classes et les universités’’’, a-t-il dit.
 
Abdoulaye Diouf Sarr intervenait à la cérémonie de réception des lots de 158.400 doses de vaccins Johnson And Johnson acquis sur fonds de l’Etat (financement Banque mondiale) via VAT et de 38.400 doses de vaccins Astrazeneca du Royaume de Belgique via Covax.
 
Pour Diouf Sarr, ces nouvelles réceptions vont permettre au Sénégal d’avoir une stratégie de vaccination plus ciblée.

Il a ajouté que son département allait travailler avec les universités et le Centre es Œuvres universitaires de Dakar (COUD) pour mettre à disposition les doses nécessaires à cette stratégie de vaccination ciblant les étudiants. 
 
Pour les enseignants, il sera demandé à tous les Centres régionaux de gestion des épidémies (CRGE) dans leur périmètre de travailler de sorte que chaque enseignant soit vacciné, a t-il indiqué.
 
’’Mais au-delà des étudiants et des enseignants, il faut faire en sorte que ce message soit entendu par les familles et les parents d’élève. Il faut accélérer la campagne de vaccination, dans une stratégie plus ciblée pour réduire de façon considérable la létalité et remporter le combat contre la maladie’’, a déclaré le ministre.
 
Abdoulaye Diouf Sarr a rappelé que le vaccin était l’élément ’’le plus important’’ de la riposte contre la pandémie, et que ’’l’essentiel des cas graves sont des patients nos vaccinés de même que ceux qui décèdent de la maladie’’.
 
Il a ainsi demandé aux Sénégalais d’aller massivement se faire vacciner afin de se mettre à l’abri et permettre aux autorités d’éradiquer cette maladie. 
 
APS