Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Concertations quadripartite pour lutter contre la migration clandestine

Jeudi 24 Décembre 2020

 La Mauritanie, le Sénégal, le Mali et la Gambie ont entamé ce jeudi une conférence destinée à se concerter à propos de la lutte contre la migration clandestine et le trafic humain.

Cette conférence doit étudier les défis auxquels font face ces pays se trouvant sur la route reliant l’Afrique de l’ouest et l’océan Atlantique à travers les impacts de la migration clandestine et le trafic des humains.

Elle examinera également les moyens disponibles afin de mettre en place des mécanismes à même de faire face au phénomène de l’afflux des migrants de façon concertée en activant les mécanismes de contrôle et de coopération sécuritaire dans ce domaine.

Intervenant à cette occasion le ministre mauritanien de l’intérieur Mohamed Salem O. Merzoug a déclaré que cette rencontre est destinée à parvenir à un mécanisme précis capable de mettre fin définitivement à l’afflux des migrants et le trafic de personnes à travers la route Afrique de l’ouest Océan Atlantique.

Le ministre a ajouté que cette route connait annuellement un accroissement du nombre de migrants à destination de l’Europe, et que beaucoup parmi ceux-ci perdent leur vie eu égard à la longueur du trajet.

Il a ajouté que la Mauritanie a renforcé cette année son arsenal juridique pour la lutte contre la migration clandestine et le trafic des personnes après l’adoption en août dernier de lois criminalisant ces pratiques et fixant les sanctions et les mesures dissuasives destinées à faire face au phénomène.

L’organisation internationale pour la migration (OIM) a révélé qu’au cours de cette année plus de 510 migrants ont péri lors de leurs tentatives de se rendre aux Iles Canaries, un chiffre beaucoup plus élevé que ceux enregistrés au cours des dernières années.

Sahara Médias