Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Pétrole et Gaz – Ousmane Sonko: « Si demain, je suis président de la République, je vais… »

Mercredi 31 Janvier 2018

C’est dans une salle archi-comble que l’inspecteur des Impôts, Ousmane Sonko a procédé ce mardi, à sa séance de dédicace de son brûlot intitulé « Pétrole et Gaz au Sénégal: chronique d’une spoliation« . Les retardataires ont du assisté à la cérémonie debout, pour écouter le récit condensé de ce livre dont l’écriture n’a pas excédé un mois. Pour Sonko, le débat sur le pétrole et le gaz ne vient que de commencer.


Comme on le lui connait, le député n’y est pas allé par le dos de la cuillère en exposant les thèmes détaillés dans son livre. Comme invités d’honneur à ses côtés, Ousmane Sonko était assisté par l’ancien ministre des Mines, Thierno Alassane Sall et de l’ancien inspecteur de l’Education, Mody Niang.

Exprimant sa gratitude à tous ceux qui le soutiennent depuis le début, en commençant par sa famille et plus particulièrement sa mère, ses amis d’enfance, sans oublier ses collègues de l’Assemblée nationale, Ousmane Sonko a voulu dans son livre faire un travail scientifique. Et pour ne pas tomber dans le délit de diffamation, le président du parti Patriote du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef-Les Patriotes) a pris la diligence de prendre un avocat pour revoir ses propos.
Ousmane Sonko a tout simplement détaillé l’histoire du pétrole et gaz au Sénégal dans un français facile, exposant au grand jour une mafia inédite dans l’histoire du Sénégal.

« Le pétrole et le gaz ne doit pas être l’affaire de deux ou trois personnes ou d’un groupuscule, mais l’affaire de tous les sénégalais. Le président Macky Sall a une grande responsabilité dans des contrats pétroliers octroyés en violation totale du code pétrolier.
 
Le rapport produit par l’Inspection générale d’Etat est un rapport à charge contre l’entourage du président Macky Sall qui s’est immiscé dans la gestion du pétrole et du gaz sénégalais. Et si demain, je suis président, je vais renégocier tous les contrats passés dans ce sens et qui ne profitent pas au peuple sénégalais, car ils sont bétonnés par des closes qui assurent aux exploitants de tirer le maximum de ce qui devait être une aubaine pour le Sénégal pendant 45 ans« , à fustigé Ousmane Sonko, sous des applaudissements de l’assistance.
 
Le fonctionnaire radié, appelle le peuple sénégalais à réagir aux lancements d’alerte, car celà, dit-il ne sert à rien si le peuple ne réagit pas devant des dérives aussi graves comme celles qu’il constate dans l’exploitation du pétrole et du gaz.
 
SENEGO


 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.