Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Rejet de la liste de YAW/Dakar et présumée brouille avec Khalifa SALL : Ousmane SONKO brise le silence ( déclaration)

Mercredi 18 Mai 2022

Rejet de la liste de YAW/Dakar et présumée brouille avec Khalifa SALL : Ousmane SONKO brise le silence ( déclaration)
Nous aimerions préciser, à l'entame de notre propos, que nous n'avons été mandaté par personne pour nous prononcer sur les évènements de ces derniers jours. Après une lecture sereine de la situation et une analyse éclairée des faits, nous avons décidé de nous prononcer, en compagnie d’Ahmed Tidiane Youm du PUR, en ce lieu symbolique, qu'est cette salle. Cette salle où nous sommes réunis il n'y a pas longtemps pour décider unanimement de confier à Khalifa Ababacar Sall la tâche de confectionner les listes.

Combien de listes se sont vues annulées dans tous les départements sans pourtant susciter ce tollé causé par l'annulation de la liste de Yewwi dans un seul département, fut-il Dakar ? C'est tout simplement parce que Yewwi n'est pas n'importe quelle coalition. Cette coalition cristallise l'espoir de tous les Sénégalais. Les Sénégalais y croient.

La confection des listes devrait relever de la capacité des personnes choisies à nous mener aux résultats escomptés et non être en fonction d'egos. Cette quête d'équilibre est difficile. Aucune liste ne saurait faire l'unanimité. J'aurais aimé, par exemple, voir une personne comme Dame Mbodj sur la liste, mais tel ne fut pas le cas. Est-ce une raison pour vouer la coalition aux gémonies ? Non ! Continuons à travailler dans la cohésion et le respect mutuel surtout.

Toutes les accusations portées contre Khalifa Sall, comme quoi il voulait piéger Barthélémy Diaz par exemple, sont totalement fausses. La preuve, lorsque je lui ai proposé d'enlever des personnes, il a demandé à consulter Barthélémy Diaz avant d'y procéder.

Il n'y a eu ni complot ni plan de Macky Sall.

Il y a eu juste négligence et erreur humaines :

1- Khalifa Sall a tardé de prendre une décision en voulant recueillir l'accord de Barthélémy Diaz, qui tenait à préserver son équipe, dont il estime avoir besoin pour battre campagne.
2-Une fois à la DGE, la fatigue et la faim ont eu raison du bon jugement de nos représentants. L'erreur est humaine. Mais cela ne remet absolument pas en cause l'intégrité, l'engagement, ni la probité, ni la détermination de Déthié, Saliou Sarr, ou qui que ce soit.

Cependant, cela ne signifie aucunement que la liste doit être rejetée. Notre liste demeure recevable et sera reçue. Aucun texte ne contient de telles dispositions. La DGE n'a pas le droit de refuser de recevoir du courrier. Elle doit accepter la rectification que Déthié Fall voulait apporter. Comble de la partisanerie, cette même DGE accepte les parrainages excédentaires de BBY, alors que ce dépassement suffit pour rendre la candidature de cette coalition irrecevable, en vertu de la loi et de la décision de la Cour de Cassation. Il revient au peuple de se montrer déterminé et de prendre ses responsabilités pour que la liste de YEWWI à Dakar soit validée et que celle de Benno soit invalidée partout.

J'apporte tout mon soutien à Idrissa Gana Gueye. Je le félicite et l'encourage. Certains Occidentaux sont toujours convaincus d'être les seuls détenteurs de valeurs et de civilisation et se croient impartis de la mission de civiliser tous ceux qui ont des pratiques différentes des leurs.

Nous vous donnons rendez-vous demain au Tribunal pour le verdict du procès de Barthélémy Diaz, qui est maire de Dakar et le restera, envers et contre tous.

Ousmane SONKO