Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Sénégal : Pour exiger la démission de Aly Ngouille NDIAYE, l’opposition va manifester devant le ministère de l’Intérieur, vendredi

Mardi 6 Mars 2018

L’opposition politique sénégalaise regroupée autour d’une plateforme dénommée « initiative pour des élections démocratiques » protestera, vendredi, devant le ministère de l’Intérieur pour réclamer la démission de Aly Ngouille Ndiaye en charge des élections, renseigne un communiqué transmis mardi à Ndarinfo.com.
 
Cette manifestation exige également «  la mise en place d’une Haute Autorité Indépendante pour organiser et superviser les élections pour des inscriptions transparentes à l’échelle du territoire national et dans la diaspora », « le respect des droits des partis sur le fichier, la carte électorale et la distribution des cartes », a indiqué le document.
 
L’opposition réclame en outre, « une distribution transparente des cartes d’électeur par des commissions conformément aux dispositions du Code électoral, dans le respect de la loi, avec l’implication des partis et des structures de contrôle du processus électoral et la publication des listes électorales et des bureaux de vote au plus tard en juillet 2018 ».
 
 
Le pole de 25 partis appellent à « l’audit indépendant du processus électoral, y compris le système de décompte des voix et de transmission des résultats électoraux, avec l’implication de la société civile africaine et des partenaires internationaux » et la mise en place d’un ‘code électoral expurgé notamment des modifications honteuses introduites subrepticement par le gouvernement tout juste avant les élections pour « sécuriser la fraude électorale ».
 
Ils plaident pour «  la séparation des votes des militaires et des civils pour supprimer l’utilisation abusive des ordres de mission » et « l’arrêt des répressions politiques et de l’instrumentalisation de la justice pour éliminer des candidatures à l’élection présidentielle prochaine »
 
Ils invitent le Gouvernement à créer « une commission arbitrale, désignée conjointement par le pouvoir, l’opposition et la société civile, capable de conduire des concertations sérieuses pouvant aboutir à une loi et à des dispositions électorales fiables et acceptées par toutes les parties » et « une Haute Autorité, indépendante de l’Administration, pour jouer le rôle de régulateur de la démocratie, vu la faillite définitive de l’actuelle CENA depuis le jour où elle a servi de supplétif au gouvernement ».
 
NDARINFO.COM
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par ndoye le 07/03/2018 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi ils ne donnent pas leure participation pour les travaux de la digue de st louis

2.Posté par Xunxunöor le 07/03/2018 17:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Parce que les valisettes ambulantes bourrées de fric, c'est terminé...A moins qu'on aille jeter un coup d’œil à leurs coffres forts..Vous avez vu Nounours, le second couteau de Idy? Quel embonpoint, bon Dieu!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.