Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

TVA SUR LE LAIT – MINI-FERMES LAITIÈRES DE LA LDB : Aminata Mbengue NDIAYE apprécie les grands enjeux de son secteur à DAGANA (vidéo)

Dimanche 12 Août 2018

Dans le cadre de sa tournée nationale, le ministre de l’Élevage de et de la production animale s’est rendue, samedi, dans le département de DAGANA. Les éleveurs se sont mobilisés à cette occasion pour offrir à Aminata Mbegue NDIAY, un accueil chaleureux. Profitant de cette opportunité, ils ont exposé les maux qui gangrènent le secteur.


Les acteurs ont notamment salué la décision prise par le Chef de l’État à la journée nationale de l’élevage à NDIOUM, d’exonérer la TVA sur le lait, en demandant son effectivité par décret. En effet, depuis l’annonce faite par Macky SALL, la Laiterie du Berger (LDB), s’est conformée à la nouvelle disposition. 

L’attente devenant longue, le découragement affecte les acteurs et freine l’envol du secteur. Suite aux différentes interpellations, le ministre assure que la mesure est acquisse ». « Dans la réforme du code des impôts, nous sommes en train de prendre, cette mesure est prise en compte », a-t-elle indiqué. « Le ministre de l’Économie et des Finances est en train d’opérationnaliser cela », a-t-elle ajouté.

Les mini-fermes de la LDB boostent le secteur

Mme NDIAYE s’est rendue à Pathé BADIO, en marge de sa tournée. Dans cet hameau peul de la Commune de Richard-tOll, une des initiatives de la LDB, visant à renforcer la production du lait et à freiner la transhumance, s’y matérialise. Cette démarche sociale soutenue par Sos SAHEL dans le cadre du projet KOSAM, a récemment trouvé l’adhésion de la Compagnie Sucrière Sénégalaise (CSS) dont l’appui a été fortement salué. L’entreprise de MIMRAN annonce dans la foulée, la subvention de 5 nouvelles mini-fermes chaque année.

La LDB et l’ONG Sos SAHEL restructurent le système de collecte et développent des services innovants au bénéfice des éleveurs (aliment, fourrage, prophylaxie, service mobile phone). Dans cette optique, des formations sont offertes aux éleveurs en plus d’un appui à la mise en place des mini-fermes. 

Des initiatives fortement saluées par le ministre de l’Élevage qui souhaite l’expansion de cette nouvelle forme de production dans le reste du pays. Elle a  en outre magnifié les efforts consentis par la LDB pour la professionnalisation des acteurs de DAGANA et l’esprit d’initiative dont Bagoré BATHILY, le directeur général, fait montre à travers cette nouvelle dynamique. 

Un partenariat entre la DER et la LDB pour installer 100 mini-fermes

La Délégation à l’Entrepreneuriat rural (DER) a annoncé la mise à la disposition d’un financement de 300 millions de francs FCA pour les éleveuses. Son représentant promet l’installation de nouvelles 100 minifermes dans la zone. Les éleveuses bénéficiaires de cette opération recevront, chacune, une enveloppe de 2.800.000 FCFA. L’assistance de la LDB permettra d’identifier les potentielles bénéficiaires de ce projet. Par ailleurs, les deux entités mettront en place une société de vente d’aliments de bétail à moindre coût ainsi que des vaches laitières de race. 

>>> Suivez le film intégral de la visite …
 

NDARINFO.COM