Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

10 ans du 23 juin : Le M2D vent debout contre le troisième mandat

Jeudi 24 Juin 2021

Le 23 juin a été célébré sur fond de rejet du troisième mandat. Cette question a fait l’unanimité, malgré les rivalités entre militants des différents leaders.


10 ans du 23 juin : Le M2D vent debout contre le troisième mandat
«Non à une 3ème candidature», «Nul ne peut exercer plus de deux mandats». Pouvait-on lire sur les nombreuses pancartes, lors de la manifestation du mouvement pour la défense de la démocratie (M2D), organisée, hier, au terrain de football des Hlm Grand Yoff, tout près du stade de l’Amitié. Les opposants s’y sont retrouvés pour  dire non au troisième mandat du président de la République. «2024, c’est aujourd’hui, il n’y aura pas de troisième candidature», chante «Kilifeu». Le rappeur, qui assurait l’ambiance, de faire entonner la foule avec: «Macky Sall dégage». «Le peuple est souverain, ce pays nous appartient», poursuit-il.

Abdoukarim Gueye, alias Karim Xrum Xax, s’en prend aux «défaillants» qui ont choisi de fêter cette date à la place Nation. «Macky faut pas forcé», entonne-t-il. Entre temps, l’affiche de Macky Sall est badigeonnée, sous les applaudissements de la foule venue en masse. En effet, il y a eu du monde aux Hlm Grand Yoff, en bordure de route. Les klaxons des automobilistes alimentent l’ambiance. Néanmoins, les manifestants ont tenu à observer une minute de silence en hommage aux «martyrs» du 23 juin et de mars 2021, avec un focus sur Malick Bâ, qui a perdu la vie à Sangalkam, lors d’une manifestation contre le découpage administratif.
 
Mame Diarra Fam, en vedette, appelle, pour sa part, l’opposition à l’union pour barrer la route à une troisième candidature de Macky. Vêtue de rouge, elle scande. 

«Non au troisième mandat. Si l’opposition n’est pas unie, Macky va faire son 3e mandat tranquillement», prévient-elle. Toutefois, l’ancienne ministre Aminata Lo Dieng, voit à travers cette forte mobilisation un   «échec» de Macky Sall sur tous les plans, parce que les mêmes revendications reviennent, selon elle. Déthié Fall, le nouvel opposant, soutient que si les contestations continuent, c’est parce qu’il y a la preuve, selon lui, de «l’échec cuisant» de Macky Sall pour les mêmes causes. Selon lui, les positions ont changé, mais les problèmes demeurent.

Déthié Fall assure en effet que l’opposition a saisi le message. Pour cela, dit-il, ils doivent s’unir pour les locales. Pour sa part, Ousmane Sonko appelle à se préparer au combat politique. Et pour cela, il compte sur la jeunesse. C’est pourquoi, il invite à inculquer aux jeunes une conscience politique.
 
WALFnet
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.