Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Mansour FAYE : " Je n'ai pas de compte à rendre à Force Covid-19 (...) Si l'Ofnac me convoque, je n'irai pas"

Dimanche 27 Septembre 2020

Mansour FAYE : " Je n'ai pas de compte à rendre à Force Covid-19 (...) Si l'Ofnac me convoque, je n'irai pas"
Visé par une plainte auprès de l'Office national de lutte contre la corruption (Ofnac) pour sa gestion jugée nébuleuse de l'aide alimentaire d'urgence au bénéfice des couches vulnérables dans le contexte de Covid-19, Mansour Faye semble ne pas s'inquiéter. Le ministre du Développement communautaire et de l'équité territoriale n'entend pas déférer à une convocation de l'organe de contrôle.

"Si l'Ofnac me convoque, je n'irai pas. L'Ofnac n'a pas vocation à convoquer un ministre. Ça ne fait pas partie de ses compétences. En tant que ministre, je ne répondrai pas", a déclaré sur Rfm le beau-frère du chef de l'Etat Macky Sall.

Pourtant, la structure dirigée par Seynabou Ndiaye Diakhaté a déjà entendu les deux plaignants, à savoir l'activiste Guy Marius Sagna et l'opposant Babacar Diop.


Par ailleurs, le maire de Saint-Louis tarde toujours à rendre compte de sa gestion des 69 milliards Fcfa destinés à l’achat de vivres pour les populations, dans le cadre du Programme de résilience économique et sociale (PRES), au Comité de suivi dirigé par le Général François Ndiaye.

Jusqu’à présent, aucune pièce justificative des dépenses engagées sur les 69 milliards n’est disponible. Interrogé sur cette affaire, Mansour Faye déclare qu’il n’a pas de compte à rendre au Général François Ndiaye et à Force Covid-19.

«Tout ce qui ressort de nos obligations, on l'a fait. On doit seulement rendre compte à l'autorité qu’est le Président Macky Sall», a-t-il martelé.

L'invité de la Rfm de rembobiner : «Force Covid-19 n'est pas un cabinet d'audit. Tout ce qu'ils ont demandé, nous le leur avons fourni. Mais, nous n’avons pas de compte à leur rendre».

Avec Seneweb