NDARINFO.COM

Saint-Louis : une perte de 7000 tonnes d'oignon

Le président des producteurs de la filière oignon de Dagana, Mamadou Diop, a lancé un appel à l’Etat afin de sauver le restant de leur production, dont "7000 tonnes d’oignon ont pourri" lors des pluies du 27 juin dernier.

Mercredi 11 Juillet 2018 - 11:20

M. Diop s’exprimait lors d’un point presse tenu mardi pour faire le constat des dégâts occasionnés par les pluies, suite à la mévente de la production d’oignon des producteurs du delta du fleuve Sénégal (nord), notée après la fête de Korité, marquant la fin du jeûne musulman. 
 
"Si l’Etat ne vient pas à notre secours, le reste de notre production va pourrir à la prochaine tombée des pluies", a-t-il prévenu.

Il a signalé que les producteurs du département de Dagana avaient "emblavé" pour cette saison 2200 hectares, en prenant des crédits à la caisse nationale de crédit agricole du Sénégal (CNCAS).
 
Relevant que les producteurs ne disposent pas de magasins de stockage, il a aussi expliqué que l’oignon ne "peut être couvert par des bâches". 
  
"Nous allons bientôt aborder la saison hivernale pour la culture du riz et nous sommes inquiets à cause de nos remboursements de dette à la CNCAS. Si l’on n’arrive pas à sauver le restant de notre production évalué à près de 8000 tonnes d’oignon, ce sera la catastrophe", ajoute le président des producteurs.

APS
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.