Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Accident grave sur la route de Louga : 25 morts et plusieurs blessés.

Lundi 6 Novembre 2017

C’est triste bilan d’une collision entre deux bus, l’un en provenance de Richard-TOLL, transportant des pèlerins du Magal de Touba et un autre qui roulait en sens inverse.


 
Une source de Ndarinfo renseigne que le drame s’est produit à hauteur de SAGATTA dans le Département de KEBEMER, alors que l’un des véhicules en évitant un bus mal stationné sur la route nationale.
 
Le bus, revenant de Richar-Toll par Saint-Louis où il a embarqué quelques passagers, tentait de dépasser un autre bus sur le bord de la route, avant d’entrer en collision avec le minicar.
 
L’accident a fait une douzaine de blessés, tous pris en charge par les services de l’hôpital régional Amadou Sakhir Mbaye de Louga, dont les services étaient visiblement débordés.
 
Des sachets de glace sont été acheminés d’urgence à la morgue de l’hôpital dont les tiroirs ne pouvaient contenir toutes les victimes gardées dans des caisses, en attendant de les remettre à leurs proches venus nombreux aux nouvelles dès l’annonce de l’accident, renseigne le correspondant de l'APS dans la capitale de Ndiambour.
 
"Mon fils s’est toujours occupé de moi et assurait ma dépense quotidienne", se lamentait ainsi, inconsolable, le père du conducteur du bus, qui a perdu la vie dans cet accident qui a plongé l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga dans un profond émoi.

Parmi les personnes décédées, le chauffeur du bus. Les corps des victimes ont été acheminés au centre de santé Amadou Sakhir Mbaye de Louga.
 
NDARINFO.COM


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par paracétamol le 08/11/2017 13:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ces malheureux sont morts à cause de l'inconscience et de l'irresponsabilité de chauffeurs de bus et taxis.
ce n'est pas une fatalité!
les forces de l'ordre devraient agir sur les infractions de conduite au lieu de rester figés pour donner un maximum de PV et backchich sous des prétextes variés et fallacieux.

2.Posté par Bouba Diop le 09/11/2017 08:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
100% d'accord avec vous!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.