Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

FSD Rien que la vérité

Lundi 10 Juin 2013

FSD Rien que la vérité
C’est devenu courant de voir que
Chaque fois que l’individu en général, le politicien en particulier avance à visage couvert c’est sans doute pour débiter des contres vérités, ourdir une manigance ou tout simplement par pure lâcheté car n’ayant pas le courage de ses idées et craignant par conséquence les répliques qui viendront mettre à nu son funeste dessein basé sur des calculs de bas étages.

Identifiez-vous !

Pour ce qui est du soit disant communiqué d’un prétendu directoire de FSD/BJ, il faut à la vérité reconnaitre la légèreté des arguments qui frisent la puérilité, mais aussi et surtout cette volonté manifeste de nuire et d’offenser. De qu’elle directoire s’agit –il ? Des encagoulés prétentieux qui n’ont jamais rien fait pour ce parti ! Des gus minorisés, méconnus jusque dans leur propre quartier ! Ils ont bien fait même de n’avoir pas osé s’identifier car ce serait beaucoup plus facile pour nous de répondre avec des références de tailles voire même particularisés.

Dara kheuyoul sotii…

Où étaient-ils lors des années de braises, des moments de lutte où il fallait s’opposer au péril de sa vie aux manipulations de la constitution par l’ancien régime ?

C’est triste et vraiment triste de lire que le poste de secrétaire général du FDS/BJ est vacant depuis 2007 ! Il ne faudrait pas prendre les sénégalais pour ce qu’ils ne sont pas.
- qui s’est présenté en 2009 à la municipalité de Saint-Louis et en 2012 aux élections présidentielles au nom du parti, sinon Cheikh Bamba DIEYE, Secrétaire Général du FSD/BJ que vous avez participé à son investiture.
- Cet homme qui a convaincu les sénégalais de par son patriotisme et de par son engagement donnant ainsi, en un temps record au FSD/BJ une envergure internationale.
- Il en a fait une formation au service du peuple, une formation qui sait dire non quand il le faut et dont la démocratie interne permet à ce pseudo directoire de s’exprimer.

N’est- il pas ridicule d’en vouloir à Bamba DIEYE d’avoir déclaré sa candidature à sa propre succession à la Mairie de Saint-Louis ! D’ailleurs c’est le contraire qui devrait étonner. La candidature de Bamba DIEYE coule de source et répond d’une simple logique : il a un bilan à défendre. Il a bénéficié de la confiance de ces concitoyens Saint-Louisiens et par conséquent a l’impérieux devoir de rendre compte.

C’est de la même sorte qu’on n’a pas besoin d’être divin pour savoir que le président Macky SALL sera candidat à un second mandat présidentiel comme le sera M. Khalifa SALL pour la Mairie de Dakar ! Déclarer leur candidature, c’est enfoncer des portes déjà ouvertes.
Attendez d’être légitime pour parler au nom du Conseil national des jeunes…

Quant à ce démembrement minorisé du conseil national des jeunes, il faut savoir raison gardé et se rappeler que le parti a un agenda qu’il déroule sans pression aucune ni chantage. Les défis qui vous attendent sont nombreux et le premier, et pas des moindre, est de se faire reconnaitre et accepter de tous !

Le FSD/BJ reste un et indivisible, uni derrière son Secrétaire Général, Cheikh Bamba DIEYE pour un Sénégal émergent.
Les vociférations et autres complots ne sauraient y prospérer, car il en a vécu des pires et toujours par la grâce de Dieu et le soutien des Sénégalais, il continue à garder le cap sachant qu’en toute circonstance « Dëggay Mudj ».

Daffa doy nak !!!!!!

L’adhésion au FSD/BJ est libre comme il en est de même de sa renonciation. Juste pour dire « Téyé wougnou kéne ! kou beugue GO».


Ahmadou Bamba FAYE, Chargé des structures et stratégies
du bureau Communal Saint-Louis,



Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Ahmet DIAGNE le 11/06/2013 19:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Teuyé nieup té diémeu deuk lou kepp kou si bok moy wéreul andando bii".
Prôner l'ouverture et le partage c'est accepter les contradictions, de n'importe quelle nature qu'elles soient puisque fondamentalement s'il y'a problème, il est du droit et du devoir de CHAQUE membre d'exprimer son opinion à des fins de consolidation d'un répertoire de problèmes qui à terme doit être l'objet de recherche de solutions.
Un système (surtout social) ne saurait être vital et s'inscrire dans la durée dés lors qu'il se refuse à un permanent exercice de correction et de mise à jour.
Camarades, appelons tout le monde, querellons nous, insultons nous mais rester ensemble est bien POSSIBLE , à la condition primordiale,simple et faisable "si et seulement si on partage les mêmes convictions"

2.Posté par Minorité le 12/06/2013 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est à croire que dans votre parti tout le monde est minoritaire ....loollll
Cheikh Bamba Dièye n'a eu que 63 voix dans son bureau de vote lors des élections présidentielles té guène bagna dakhé té roti wate!!!!!
Mais yène khiro ak guayo rek.....Vous faites parties des partis les plus petits de ce pays mais eupe fi gate ....Massifiez et structurez au lieu de vous entre tuer ......Yènagnou sooooffffff Wayyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy

3.Posté par my way le 13/06/2013 10:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
nit bou bakhe dafa wara bayi di di ngate rek! kou ame dara né moute . kou djékoul di youkhou rek!
dafa doye sani khére yi . liguéye diotna! bayi job kate yi gnou nékessi

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.