Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Grogne autour du projet Sen Huile : le collectif de Ndiael dénonce une « nouvelle forme de colonisation ».

Jeudi 10 Avril 2014

Le Projet Sen Huile provoque d’intenses turpitudes dans le Ndiael où les populations s’offusquent que les bouleversements environnementaux occasionnés par le démarrage des travaux de Sen Huile.

‘’Tout l'écosystème et la biodiversité sont appelés à disparaître sous peu si l’État ne fait pas des efforts. Toute la population est menacée à cause de périmètre de Sen Huile qui est entrai d’étendre ses tentacules », dénonce Samba Ardo Sow, membre du collectif.

En a croire M. Sow, le projet « pulvérise des déchets toxiques sur les populations privées d’eau potable à cause des installations de cette usine ». « Le programme de branchement à l’eau potable a arrêté à cause de travaux de Sen Huile », renseigne M. Sow.

Ce collectif qui perçoit « une nouvelle forme de colonisation » à travers ce projet, annonce l’organisation d’une grande marche nationale pour inviter le gouvernement a surseoir sa mise en œuvre.

Sen huile démet ses accusations et révèle que le passage du bétail sur cette zone n'est pas interdit. Ibrahima Sow directeur du contrôle et de l’organisation de Sen Huile, précise également que des produits toxiques ne sont pas utilisés pour les saupoudrages.

Ndarinfo.com