Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Législatives : Le recours de coalition Gueum sa Bopp rejeté. Bougane exclu de la course

Mardi 24 Mai 2022

Législatives  : Le recours de coalition Gueum sa Bopp rejeté. Bougane exclu de la course
La coalition Gueum Sa Bopp, dirigée par Bougane Gueye Dany est définitivement recalée des élections législatives de juillet 2022. Le Conseil Constitutionnel a confirmé la décision de la Direction Générale des Elections (DGE) dans sa décision rendue officielle ce mardi 24 Mai 2022. Cela après  la requête introduite le 18 Mai 2022 par M. Alioune Diop, mandataire national  de la coalition Gueum sa Bopp.

Le conseil constitutionnel décide  dans son article 1er  que « le recours introduit par le mandataire de la Grande coalition Gueum sa Bopp est rejeté ».

Le Conseil constitutionnel de revenir sur les dispositions de la loi afin de justifier le rejet de la liste de la Grande Coalition Gueum Sa Bopp, qui enregistre un déficit de 36 686 parrainages : «  Considérant d’une part  que pour déclarer irrecevable le dossier de candidature  de la Grande Coalition  Gueum sa Bopp, la décision N° 006072 du 17 mai du ministre  chargé des élections constate que cette coalition n’a pas obtenu le minimum de parrainages valide de 0,5 % représentant 34580 électeurs du fichiers général exigé par la loi ;que ,pour ce faire, la décision du ministre fait référence  au rapport de la commission de réception des dossiers  de déclaration de candidature  pour les élections législatives du 31 juillet 2022 concernant le contrôle des listes  de parrainages de la Coalition Gueum Sa Bopp et se fonde  sur le procès-verbal de contrôle des parrainages dont seuls 14141 ont été validés alors que 36 686 ont fait l’objet de rejet  pour « autre motif », notion qui renvoi aux éléments d’identification prévus à l’article L57 du code électoral dont le non respect est sanctionné, sans possibilité de régularisation, par un rejet, qu’il s’ensuit que le moyen n’est pas fondé ». 


Avec Seneweb