Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Pillage ressources halieutiques: l'UE veut un nouveau partenariat de 10.000 tonnes de poisson par an

Jeudi 12 Novembre 2020

L'Union Européenne veut un nouveau partenariat sur dix mille tonnes de poisson par an avec le Sénégal. Mais ce ryhtme, les eaux sénégalaises seraient de plus en plus pillées.


L'Union européenne veut aussi l'ouverture des eaux sénégalaises à vingt huit (28) thonniers senneurs congélateurs, dix (10) canneurs et cinq (5) palangiers d'Espagne, du Portugal et de la France.

Elle veut aussi des possibilités de pêche au merlu noir, pour deux (2) chalutiers espagnols.

Au moment où les pêcheurs sénégalais crient à la raréfaction des produits halieutiques dans les eaux, ce nouveau partenariat, qui a des chances d'aboutir, va appauvrir davantage la mer. D'où aussi la vague déferlante des pêcheurs en route vers l'Espagne vers des voyages incertains et pleins de risques.

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par marc le 12/11/2020 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'Europe n'a pas a demander de quotas de pèche au Sénégal priorité absolue aux pécheurs Sénégalais

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.