Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Affaire 94 milliards : Me Ousmane SEYE dépose une plainte contre Tahirou SARR

Mardi 15 Octobre 2019

Affaire 94 milliards : Me Ousmane SEYE dépose une plainte contre Tahirou SARR
Du nouveau dans l'affaire des 94 milliards. Dès lundi, une plainte des héritiers de Mbargou Mbengue sera déposée contre Tahirou Sarr. C'est ce qu’a annoncé Me Ousmane Sèye.

Il est l'avocat de la Sci Thiandoum qui représente les héritiers de Mbargou Mbengue. Pour mieux faire comprendre ce que reprochent ces héritiers à Tahirou Sarr, la robe noire a tenu à décortiquer la chronologie de cette affaire.

En effet, il explique que les titres fonciers en question, avaient été vendus à la SAIM indépendance.
 
 Puis, une décision de justice définitive est venue annuler cette vente. C'est le moment choisi par la Sofico, dirigée par Tahirou Sarr, pour entrer en jeu.

Il a proposé à ces héritiers, 2.5 milliards en échange de leurs terrains. Ces derniers ont accepté. Fort de l’acte de cession, Tahirou Sarr est allé voir le gouverneur de Dakar qui, avec Mamour Diallo, au nom de l’Etat, ont été d'accord pour lui payer 94 milliards de francs Cfa.

«Durant 27 ans, l'Etat n'a pas payé aux héritiers qui ne demandaient pas autant. Mais, quand Tahirou Sarr a racheté le terrain, on lui a fait des actes d'acquiescement (Signifiant que l'Etat est d'accord de payer 94 milliards) », déclare Me Sèye. Ensuite, le receveur de Ngor, à l’époque Maissa Ndiaye, a avancé 3.2 milliards sur la somme plus un acte d’acquiescement. 
 
 Les héritiers, mis au courant, attaquent en justice l'acte de cession et l’homologation. La juridiction annule la cession.

«Le Tribunal dit que la cession est léonine ‘‘vous ne pouvez pas acheter pour 2 milliards et vendre à 94 milliards, c'est trop gros’’», indique Me Sèye.


Ainsi, l’avocat précise que puisque le Tribunal a ordonné la radiation de toutes les inscriptions qui étaient sur ce titre foncier, les deux titres fonciers restent au nom des héritiers légitimes. Alors ce sont ces derniers qui doivent être payés.

«J’avais fait une sommation à Tahirou Sarr. Il a racheté à 2.5 milliards. On a annulé. Il a perçu 3.5 milliards. Il y a des actes d’acquiescement pour 94 milliards de francs Cfa. Ces actes et ce montant reviennent à mes clients.»


L'avocat a confectionné une plainte pour abus de confiance, escroquerie et tentative de détournement de deniers publics contre Tahirou Sarr et X. il compte la déposer le lundi sur la table du Juge d’instruction. 

Avec SENEWEB
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.