Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Alioune Badara Diagne Golbert : « le ceebu jen réel, pur et dur de Saint-Louis est différent des autres ceebu jen, (…) c’est une université, il faut l’apprendre »

Mercredi 13 Juillet 2011

Alioune Badara Diagne Golbert : « le ceebu jen réel, pur et dur de Saint-Louis est différent des autres ceebu jen, (…) c’est une université, il faut l’apprendre »
Voici, entre autres, les propos qui ressortent de l’entretien que Golbert Diagne a offert au journal Le populaire, à l’occasion de la première édition du Festival de théâtre pour rire de Saint-Louis (FRITE).
Pour le Directeur de Téranga FM, le « ceebu jen réel, pur et dur de Saint-Louis est différents des autres ceebu jen ».

Interrogé sur les motifs de cette différence qu’il s’efforce de préciser, Golbert lâche sans réticence : « d’abord parce que nous sommes dans une région où il y a 240 00 ha de terres irrigables avec peut être 18 ou 21 % exploitées par les walo-walo».

Il a ajouté par ailleurs que le poisson consommé à Saint-Louis, n’est pas congelé avant la cuisson, ce qui semble être pour lui, un indice de taille. « On le pêche à 10 heures et on le consomme à midi, si c’est à 18 heures on le consomme dans le couscous à 20 heures. Et puis, il ya la forme culinaire. Cela s’apprend. Ce que les autres font, bon (…) c’est un ceebu jen comme ça rek ! Mais le ceebu jen Penda Mbaye pur, ça c’est une université, il faut l’apprendre. Il n’est pas donné à n’importe quelle femme de pouvoir le préparer », a-t-il indiqué.

Le Journaliste a annoncé la commémoration de ses 7O ans et pour cette occasion, un comité local en charge des festivités a été déjà mis sur pied.

Cette fête se déroulera du 10 au 11 septembre 2011.


Cheikh Saad Bou SEYE