Connectez-vous
Saint-Louis du Sénégal
NDARINFO.COM NDARINFO.COM
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Casamance:Un soldat bléssé dans un accrochage avec des rebelles à Sindian

Mercredi 14 Mai 2014

La violence refait surface en Casamance plus précisément dans les villages de Diaboudior et Batendeng, au nord Sindian.


Casamance:Un soldat bléssé dans un accrochage avec des rebelles à Sindian
Le cessez-le feu annoncé par le chef rebelle, Salif Sadio est parti pour être une utopie. En effet, des soldats en faction dans le nord Sindian, notamment à Diaboudior et Batendeng ont échangé, jeudi dernier des tirs avec des rebelles supposés appartenir au mouvement des forces démocratiques de Casamance(Mfdc). Le bilan est un peu lourd, car un des militaires a été atteint d’une balle et un rebelle tué dans l’accrochage qui n’a duré qu’un peu plus de 30 minutes selon les témoins. Ces tirs ont provoqué le déplacement des populations de ces villages. Toutes choses qui font présager un regain de violence dans cette partie de la région de Ziguinchor.

Setal.net


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Xunxunöor le 14/05/2014 11:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On s'y attendait. Les rebelles ne parlent de paix que lorsque la situation tourne à leur désavantage, ou que la faim les tenaille dans leurs réduits. Salif Sadio ne contrôle rien du tout. Il n'est plus qu' un simple épouvantail que plus personne ne respecte. Il faut cesser de lui coller de l'importance, et continuer de renforcer la présence de l'armée et de la gendarmerie sur place. Pour la rébellion, la fin est inéluctable, parce que ce sont les populations qui ne veulent plus de la guerre.