Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Des villages de Saint-Louis adhèrent au Réseau panafricain des écovillages, samedi.

Mercredi 6 Novembre 2013

Au total 52 villages comptent officialiser leur adhésion au Réseau panafricain des écovillages, samedi à partir de 10 heures, lors d'une cérémonie prévue à Ngoye dans le département de Bambey (centre), a appris l'APS, mardi à Dakar.


Selon Ousmane Aly Pame, président du Réseau africain des écovillages, cette rencontre sera l'occasion pour les nouveaux membres de combattre les déchets plastiques et de s'engager davantage dans le reboisement et la production de biogaz.

Cette cérémonie est organisée en prélude au premier Sommet mondial des écovillages, prévu au Sénégal du 10 au 14 décembre 2014, avec la participation de 400 experts et acteurs internationaux.


Le président du Réseau panafricain des écovillages a invité le président sénégalais Macky Sall à venir présider les travaux de "cet évènement majeur".

Ousmane Aly Pame, maire de la commune de Guédé-Chantier, dans la région de Saint-Louis (nord), a été élu président du Réseau panafricain des écovillages, une structure portée sur les fonts baptismaux en décembre dernier à Sekem (Egypte).

Ce Réseau a été créé à l'occasion d'une assemblée générale des acteurs des écovillages d'Afrique, d'Europe et du Moyen-Orient, tenue du 15 au 19 décembre dernier, dans cette ville égyptienne, selon le maire de Guédé-Chantier.

Le Sénégal a été choisi aussi pour abriter le siège dudit réseau, annonce-t-il, indiquant qu'environ 60 délégués venus des différentes régions d'Afrique ont pris part aux assises de Sekem.

Le Réseau panafricain des écovillages est membre du Réseau mondial des écovillages, qui revendique 14.000 villages membres répartis entre l'Afrique, l'Europe et le Moyen-Orient.

Ousmane Aly Pame, enseignant au département d'anglais de l'université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, dit avoir représenté le Sénégal aux assises de Sekem, en compagnie de deux autres élus locaux.

APS