Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Difficultés à rencontrer Adji SARR : les médiateurs haussent le ton

Mardi 2 Mars 2021

Y en a marre !
"QUE CEUX qui bunkérisent toujours ADJI SARR veuillent bien permettre aux Médiateurs religieux de la rencontrer, (comme ils l'ont fait sans problème samedi 27/02 dernier avec OUSMANE SONKO). Sous peine d'accréditer la thèse du COMPLOT POLITICIEN !

LA JUSTICE doit certes poursuivre sereinement son travail, en toute impartialité, mais que l'on laisse également aux médiateurs le soin de faire le leur. Qui n'est autre que d'œuvrer à la préservation de la STABILITÉ SOCIALE et de la PAIX CIVILE. Lesquelles auront rarement été autant mises à rude épreuve, du fait de cette affaire privée que certains semblent s'évertuer vaille que vaille à faire sortir de son cadre.

CETTE CRISE aura déjà suffisamment généré de violences et semé la désolation dans la société sénégalaise. Avec son lot d'affrontements sporadiques dans les quartiers populaires, elle continue de favoriser des saccages et incendies de biens publics et privés; de provoquer des dizaines de blessés. Dont le cas grave du jeune manifestant Boubacar Bâ, finalement amputé de l'avant-bras droit. Il est agé de 16 ans seulement !

FAUDRAIT-IL que nous restions les bras croisés jusqu'à ce que cette situation délétère dérape dramatiquement, en se soldant par des pertes en vies humaines (qu'à Dieu ne plaise) ? Pour qu'ensuite nous nous mettions à jouer le rôle (hypocrite) du médecin après la mort ?

ALORS, laissez-nous terminer notre boulot ! Ce pays nous appartient à tous et nous devons le construire ensemble !
La médiation continue !

(MMG JAMRA,)

 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Serignebi le 02/03/2021 12:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il ya une personne pas très sûre et qui est capable de renseigner les autorités au sortir de vos réunions. Il faut donc laisser la chose de dérouler normalement ou recomposer le comité avec des membres au-dessus de tout soupçon.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.