Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Érosion côtière à Gandiol : Pour sauver les populations menacées, Mor Ngom annonce un programme de déménagement « diligent » et « inclusif »

Jeudi 6 Février 2014

Le ministre de l’environnement s’est rendu, jeudi, à pilote-barre dans la communauté rurale de Gandiol pour constater les dégâts environnementaux provoqués par l’ouverture du canal de délestage et les fissures naturelles sur la langue de barbarie, en face du village de Keur Bernard.


" Sur le plan international, il y a des dispositions qui sont entrain d’être prises mais l’Etat sénégalais ne pourra pas attendre les négociations de pertes et dommages entamés par les organisations. Nous allons prendre des dispositions pour venir en aide de manière incluse", a-t-il promis après une visite de terrain.

"Le Gouverneur et l’ensemble des autorités territoriales ont déjà discuté avec les populations qui ont accepté de libérer les zones qui sont attaquées par ce phénomène pour être relogé ailleurs. Nous nous réjouissons de cette responsabilité. Nous allons tout faire dans le cadre de cette approche pour les aider en relation avec les autres départements ministériels", a ajouté le ministre.

Mor Ngom précise que " vingt-cinq hectares de terre seront aménagés pour recaser les sinistrés" et que "600 parcelles seront dégagées".

Le Président du la Communauté rurale de Gandiol Pape Cheikh Thiam a déploré l’ampleur négative de cette situation sur les activités des riverains, en saluant cette visite du ministre, qui, pour lui, « est la preuve de l’attention de l’Etat sur les populations du Gandiolais».

Auparavant, le ministre accompagné d'une forte délégation de partenaires étrangers s'est rendu au parc de Djoudj. Après Gandiol, le convoi a mis cap sur le centre d'enfouissement technique de Gandon considéré comme une réel problème de santé publique.


Ndarinfo.com




Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.