Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Furie des populations de l'Hydrobase contre l'installation d'un dépotoir d'ordures.

Mercredi 28 Août 2013

Furie des populations de l'Hydrobase contre l'installation d'un dépotoir d'ordures.

Le président du conseil de quartier de l’Hydrobase, Ndioro Sow, a déclaré, mercredi, que ''Hydrobase n'est pas un Mbeubeuss'', en référence à cette zone de la région de Dakar qui reçoit tous les déchets de la capitale sénégalaise.

Les résidents de l'Hydrobase ont barré la route, mercredi matin, durant environ deux heures, pour manifester leur mécontentement contre ce qu’ils considèrent comme un projet d’installation d’une décharge publique chez eux.

‘’Nous nous sommes réveillés un beau jour pour constater qu’il y a des ouvrages ici dans le quartier dans le sens de la construction d’un dépotoir d’ordures’’, a déclaré à la presse M. Sow, trouvant ‘’irrévérencieux de venir procéder à quels que travaux que ce soit sans en discuter auparavant avec les habitants’’.

Selon le président du conseil de quartier de l’Hydrobase, ‘’les populations ne peuvent pas tolérer cela et ne l’acceptent. Que la municipalité ou la structure qui en a la charge trouve où les déposer pour permettre aux populations de vivre dans la tranquillité et des conditions d’hygiène acceptables’’.

''Les autorités ont tardivement réagi et nous appelés à la négociation'', a dit M. Sow, évoquant l’intervention du préfet pour les appeler à la négociation. Mais il avertit déjà qu’ils resteront fermes sur leur position.

Du coté de la mairie, le chargé de communication Vieux Gaye dégage en touche et estime que ‘’la mairie n’envisage pas d’installer une décharge publique à Hydrobase. Il y a seulement que notre pelle mécanique est en panne causant un amoncellement d’ordures ça et là’’.

‘’Nous les comprenons et nous cherchons à louer une pelle pour suppléer la nôtre qui est trop usitée. Et quand elle est en panne, ce sont ces genres de problèmes que nous rencontrons’, a conclu M. Gaye.

APS


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.