Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

La famille de Alphonse Faye, tué par Saliou Niang, réclame réparations

Mardi 4 Août 2015

La famille de Alphonse Faye, tué par Saliou Niang, réclame réparations
A peine gracié par le président de la Gambie, Yaya Jammeh, Saliou Niang fait-il face à un autre cas de conscience. En effet, la famille d’Alphonse Khokhane Faye, tué par ce dernier en Gambie, s’insurge contre l’Etat du Sénégal et réclame réparations.

Thérèse Faye, la maman et Mor Ndour l’oncle de Alphonse Faye sont dans tous leurs états. Selon eux, l’Etat du Sénégal n’a réservé aucun intérêt à la partie civile. Et il faut que l’Etat leur dise pourquoi il est resté insensible à la mort de leur fils. Il n’y a aucune pensée envers leur famille.

« Malheureusement, disent-ils, ce à qu’on assiste, c’est à la jubilation de la famille du meurtrier de notre fils, en fêtant l’événement du retour de Saliou Niang ».

Agé de 25 au moment de sa mort en 2005, le pêcheur Alphonse Khokhane, né à Ndioukh-Fissel dans la commune de Sandiara était opposé à Saliou Niang par une banale histoire de place qu’ils se disputaient à bord d’un véhicule.

A leur descente du véhicule, rappelle L’Obs, Saliou est venu, par surprise, lui planter deux coup de couteaux dans les côtes. Alphonse s’affaisse et se vide de son sang. C’est en l’évacuant à l’hôpital qu’il a perdu l’âme. Et ce n’est qu’en 2012 que le meurtrier Saliou Niang a été jugé et condamné à mort par Yaya Jammeh.