Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Le communiqué du Conseil des ministres de 03 Janvier 2013.

Jeudi 3 Janvier 2013

Le communiqué du Conseil des ministres de 03 Janvier 2013.
La première réunion du Conseil des Ministres de l'année s'est tenue le jeudi 3 janvier 2013, au Palais de la République, sous la présidence du Chef de l'Etat, Son Excellence, Monsieur Macky SALL.
À l'entame de sa communication, le Président de la République a, d'abord, présenté au Premier Ministre et à l'ensemble du Gouvernement ses meilleurs vœux de nouvel an, en associant à ces vœux, leurs familles, leurs proches ainsi que leurs collaborateurs.
Le Président de la République a, ensuite, félicité le Premier Ministre et le Gouvernement pour le travail accompli jusque-là et les a exhortés à n'avoir de préoccupations autres que celles du culte de l'efficacité. A ce sujet, le Chef de l'Etat a indiqué qu'il tient particulièrement à ce que l'année 2013 porte la marque de sa détermination à matérialiser ses engagements.
Par ailleurs, le Président de la République a invité le Premier Ministre à obtenir de chaque ministre, une matrice d'actions répondant aux engagements, pour 2013 et lui soumettre un mécanisme de suivi et d'évaluation trimestrielle du niveau d’exécution de ces actions.
Les éléments d’appréciation émanant de ce dispositif de suivi et d'évaluation de la politique gouvernementale devront être régulièrement portés à la connaissance du grand public, afin que le contrôle citoyen sur l'action publique, devienne une réalité, a précisé le Chef de l'Etat.
Le Président de la République a évoqué, pour s'en réjouir, la bonne tenue du Magal de Touba et a félicité le Gouvernement, en particulier les Ministres impliqués dans la préparation et l’organisation, pour les bonnes dispositions prises pour la réussite de ce grand événement.
Le Chef de l'Etat a également donné des instructions, pour que les mêmes dispositions soient reconduites, lors du Gamou de Tivaouane.
S'agissant de la fréquence des drames enregistrés sur nos routes, le Président de la République a exprimé, à ce sujet, sa grande préoccupation et sa vive douleur, devant la brutalité des accidents de la circulation de ce début d'année, qui ont occasionné un lourd coût humain. Il a saisi l'occasion, pour présenter aux familles endeuillées, ses condoléances attristées et leur exprimer sa profonde compassion.
En guise de réponse immédiate à ces catastrophes, le Président de la République a invité le Premier Ministre, en rapport avec les acteurs du secteur, à prendre des mesures concrètes pour rendre plus coercitif le dispositif réglementaire en matière de transport en commun. Ainsi, un mécanisme incluant le contrôle de la limitation de vitesse et la vérification systématique de l'état d'éveil des conducteurs, devra être proposé.
Abordant la question relative à la restauration des valeurs de la République et à la réhabilitation de l'Administration publique, le Chef de l'État a réaffirmé, à ce titre, sa volonté de poursuivre ce chemin afin de redresser les fondements qui doivent porter notre ambition pour le vrai développement.
Intervenant à la suite du Chef de l'Etat, le Premier Ministre a débuté son intervention, en présentant ses vœux au Président de la République, y associant sa famille, ses proches, son Cabinet et l’ensemble des Ministres. Le Chef du Gouvernement a ensuite félicité le Chef de l’Etat pour son brillant discours à la Nation du 31 décembre, lequel a, d’une part, pris l'exacte mesure des enjeux auxquels notre pays fait face, et d’autre part, apporté les réponses longtemps attendues, notamment sur les questions de l'emploi, de la prise en charge sociale et de l'accès à la couverture des groupes vulnérables, à travers l’instauration de la bourse de solidarité familiale.
Sur le second volet de sa communication, le Premier Ministre a rendu compte au Conseil des résultats de la réunion consacrée à l'examen des modalités de prise en charge par le Gouvernement des cahiers de doléances des syndicats, tenue sous sa présidence le 28 décembre 2012 à la Primature.
Le Chef du Gouvernement s'est également prononcé sur les accidents de circulation, en prenant prétexte des drames survenus lors du Magal de Touba, en indiquant qu'il faudra se résoudre désormais à appliquer des mesures sévères pour combattre la somnolence des conducteurs au volant.
Le Ministre de l'Economie et des Finances a fait au Conseil le point sur l'état de la dette du pays, en apportant les précisions sur le profil et le volume global de cette dette, dans ses deux composantes, intérieure et extérieure. Il a ensuite informé sur l'évolution globale de cet endettement.
Le Ministre des Infrastructures et des Transports a rendu compte du déroulement du dernier Magal de Touba, en mettant l’accent sur la question du transport des pèlerins.

Il a, par ailleurs, fait le point sur les programmes de construction, de réhabilitation d'axes routiers, d'ouverture et de maintenance de pistes de production, prévus au cours de l'année 2013.

Le Ministre de l'Urbanisme et de l'Habitat a présenté au Conseil un document portant diagnostic des activités de son département, à travers une mise à plat des réalisations, des atouts, des contraintes, des perspectives qui s'offrent au secteur, par le biais des nouvelles orientations stratégiques définies par son département.
Ces orientations, a indiqué le Ministre, seront déroulées selon une perspective de programmation triennale sur quatre composantes essentielles que sont: l’administration et la gestion des questions d'urbanisme et d'habitat, la planification et la gestion urbaines, la promotion de l'habitat social, et enfin, la promotion de la qualité du cadre de vie.
Le Président de la République a félicité le Ministre de l’Urbanisme et de l’Habitat pour la qualité de son travail et la clarté de son document de présentation.

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le Conseil a examiné et adopté :
1. Un projet de décret portant création du Centre des Hautes Etudes de Défense et de Sécurité (CHEDS) ;


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.