Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Les touristes du bateau arraisonné à cause du Coronavirus à carabane ont déjà visité Dakar

Mardi 3 Mars 2020

Ils étaient 38 touristes en provenance de l’Allemagne accompagnés des guides et les membres de l’équipage à être interdits de fouler le sol de la Casamace. Selon certaines sources, «les instructions sont venues du gouverneur de région, mais ce qu’il faut retenir, c’est que ces touristes sont arrivés au Sénégal le 26 février et ils ont visité les régions du nord, notamment Dakar la capitale, Saint-Louis, Mbour, Lac Rose entre autres sites avant d’embarquer pour la Gambie».


Les touristes du bateau arraisonné à cause du Coronavirus à carabane ont déjà visité Dakar
Après leur visites dans les régions du Nord, c’est ainsi que les touristes ont mobilisé un bateau croisière du nom de Harmony pour la suite de leur programme. Ceci concerne la Gambie qu’ils ont déjà visitée avant d’arriver à Karabane d’où ils ont été bloqués et sommés de ne pas mettre pieds sur la terre Casamaçaise.

Leur visite en Casamance concernait le musée et l’étage en Banco de Mlomp. Parmi les 38 touristes, les 20 sont du T.O Lernidee en partenariat avec l’agence Goorgoorlu du Sénégal et les 18 autres appartiennent à une autre agence. Le responsable local de l’agence déplore le blocage de ses hôtes en Casamance alors que ces derniers ont déjà visité Dakar et d’autres régions. Il souligne que ces touristes ont été soumis aux épreuves médicales avant de quitter l’Allemagne.

Le bateau renvoyé de Carabane n’est pas retourné à Dakar comme d’aucuns le disent. Ils ont poursuivi leur programme pour la Guinée Bissau et c’est le 5 mars que le même bateau doit revenir au Cap Skirring pour visiter le musée Sangawatt de Diembering.

Selon l’agence Goorgoorlu, «ceci est une grosse perte pour la Casamance dans le cadre général. Le responsable est d’avis « c’est bien d’accorder une attention à l’épidémie du coronnavirus, mais il ne faut pas tuer le tourisme. Aujourd’hui, beaucoup de gens bénéficient de l’industrie du tourisme si elle marche bien. Et surtout la Casamance qui a longtemps été bloquée par le conflit armé. Si maintenant les choses commencent bien, la communication doit être positive pour mieux promouvoir la destination comme l’a souhaité le chef de l’État. Je précise que le bateau n’est pas retourné à Dakar, les touristes sont en Guinée Bissau, pour visiter les îles de Bijagos pour ensuite revenir au Cap le jeudi 5 mars», a précisé Kalifa Dramé président de l’agence Goorgoorlu et qui détient 20 touristes sur les 38 du bateau.

Pape Ibrahima Diassy/senegal7
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.