Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

NGNITH : un incubateur pilote formera près d’une centaine de jeunes.

Vendredi 19 Août 2016

Dans le cadre du Projet de Développement Inclusif et Durable de l’Agrobusiness au Sénégal (Pdidas), un incubateur d’entreprise a été mis en place à Ngnith, en vue d’accompagner les jeunes porteurs de projets.


NGNITH : un incubateur pilote formera près d’une centaine de jeunes.
L’Université Gaston Berger de Saint-Louis, agence d’exécution du volet « Recherche et Formation professionnelle » du Pdidas, va se charger de la mise en œuvre de ce programme dont l’objectif est de promouvoir l’entrepreneuriat et l’auto-emploi. Cette activité permettra d’éclore un écosystème entrepreneurial durable à travers un accompagnement à la création d’entreprises.

L’incubateur de Ngnith  qui cible onze (11) villages de cette zone fortement agricole, sera dupliqué dans les neuf autres zones d’interventions du Pdidas( 07 à Saint-Louis et 02 à Louga), a expliqué Cheikh MBENGUE, son représentant, au cours d’une cérémonie officielle de lancement, ce matin.

« Nous voulons faire de la zone de Gnith, un modèle dans cette opération », a-t-il dit, en rappelant que l’accompagnement fourni aux communes et communautés par ce projet, vise à booster l’agriculture dans la zone nord. Au-delà la formation de  45 à 75 jeunes bénéficiaires,  le Pdidas offre des formations aux grands producteurs dans le but de renforcer leurs capacités.

Au terme du programme d’activités de l’incubateur, 10 idées novatrices de projets de création d’entreprises seront accompagnées annuellement, 10 études de marché sont réalisées et 10 business-plans. Au total, 10 projets de création d’entreprises devront être défendus devant les partenaires financiers.

Adama SARR, le maire de Ngnith s’est félicité du lancement de cette structure de formation en exhortant les jeunes à faire preuve d’engagement et de volonté.

Il a par ailleurs insisté sur la richesse des ressources naturelles que regorge sa zone implantée au cœur du Lac de Guiers, en indiquant qu’au regard de ces potentialités,  l’ouverture de cette entité, est une initiative pertinente.

Au nom du recteur Baydallaye KANE, le professeur Oumar DIOP a magnifié la collaboration entre l’UGB et le Pdidas et réaffirmé la volonté commune d’œuvrer  en synergie pour améliorer les conditions de vie des populations.

> Suivez les réactions des parties prenantes ...
 

NDARINFO.COM