Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

PODOR : l’expertise de la KOICA révolutionne la riziculture à PENDAO

Mardi 30 Mai 2017

Au village de PENDAO, dans l’une des trois zones d’intervention d’un nouveau projet agricole de la KOICA, la riziculture émerge avec l’expérimentation de nouvelles pratiques culturales. Les séances de renforcement de capacités au profit des agriculteurs locaux, suscitent l’engouement. Dans cette circonscription 280 hectares seront mis en valeur.


Poignée de mains fraternelle entre le directeur local de la KOICA et le Chef de Village Aliou Amadou Racine KANE
Poignée de mains fraternelle entre le directeur local de la KOICA et le Chef de Village Aliou Amadou Racine KANE
Grâce à cette importation intervention, preuve de la splendeur de la coopération entre les gouvernements du Sénégal et  de la Corée du Sud, 602 hectares de riz seront exploités.
 
En plus de la fourniture de matériels agricoles, la KOICA s’engage à mettre sur place 3 nouvelles unions de producteurs à PENDAO, THIANGAYE et DONAYE TAREDJI. Par ailleurs, l’aménagement des zones ciblées et la capacitation des agriculteurs permettront de mesurer le niveau de maitrises des procédés culturels chez les populations rurales. La suite du plan d’action  sera affinée sur la base de ces informations.
 
Sur place, l’espace d’un hectare d’expérimentation pilotée par l’experte coréenne Hwang Hyun Young, donne des résultats probants. Les champs verdoyants de riz poussent à perte de vue. Au-delà des centaines d’emplois  qu’il va créer, l’initiative de la KOICA, permettra de mettre fin à la transhumance de ces populations d’éleveurs, en quête d’aliments pour le bétail.
 
Pour le chef de village de PENDAO, c’est chance pour sa localité d’abriter ce projet d’où la forte mobilisation des populations et le grand intérêt qu’ils portent au projet. Aliou Amadou Racine KANE, satisfait de la démarche inclusive adoptée au fil de la mise en œuvre du programme, salue la synergie coopérative entre la SAED et la KOICA qui a permis d’offrir de nouvelles perspectives agricoles au profit de son village.
 
« Les retombées sont déjà nombreuses. Aujourd’hui, grâce aux enseignements tirés des renforcements de capacités, nous maitriser les rouages de la riziculture moderne, du semis à la pépinière », a-t-il dit.
 
Il faut rappeler qu’en  prélude à au lancement de ce programme structurant qui sera mis en œuvre entre 2016 et 2019 pour un montant de 8,5 millions de dollars, La KOICA avait financé un projet rizicole qui a permis d’emblaver 360 hectares dans la zone de PODOR.
 
 
 JUNG Rak MYEONG , le responsable des projets de la KOICA a invité les populations de PENDAO, à bâtir une bonne cohésion autour du projet. «  Nous devons bâtir, ensemble, une même famille, un même esprit pour accompagner le projet », a-t-il dit, mardi, au cours d’une visite des exploitations de PODOR. « C’est seulement dans cet esprit de partenariat et de fraternisation que nous pouvons atteindre les objectifs que nous nous sommes assignés », a ajouté M. JUNG.
 
►►► Immersion, en vidéo, dans la ferme expérimentale de PENDAO avec les impressions des producteurs bénéficiaires et les explications du Directeur JUNG
 

►►► En images ...
 


PODOR : l’expertise de la KOICA révolutionne la riziculture à PENDAO




PODOR : l’expertise de la KOICA révolutionne la riziculture à PENDAO