Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Pêche : le Sénégal décide de 'mutualiser' les moyens avec trois pays voisins

Vendredi 12 Novembre 2021

Pêche : le Sénégal décide de 'mutualiser' les moyens avec trois pays voisins
Le ministre sénégalais des Pêches et de l’Economie maritime, Alioune Ndoye, s’est mis d’accord avec ses homologues de la Gambie, de la Guinée-Bissau et de la Mauritanie pour ‘’mutualiser’’ les moyens en vue d’une bonne préservation des ressources halieutiques, a appris l’APS, vendredi, à Dakar.
 
‘’Nous avons décidé de travailler en synergie, de façon très étroite, de collaborer, de discuter régulièrement comme le font nos chefs d’Etat, de mutualiser nos moyens’’, a dit M. Ndoye à la fin d’une visite du port de Dakar. 
 
‘’Nous devons combiner nos forces pour mieux préserver nos ressources halieutiques, pour mieux protéger aussi les acteurs de la pêche’’, a ajouté le ministre sénégalais.
 
Il était accompagné de ses homologues de la Guinée-Bissau, Mario Fambé, de la Gambie, James Gomes, et de la Mauritanie, Dy Ould Zein.

Ils ont visité le quai de pêche de Soumbédioune, à Dakar, avant de se rendre au port de la ville où ils discuté avec les acteurs de la pêche.
 
La veille, ils ont effectué une visite au quai de pêche de Yoff, en présence du maire de cette commune d’arrondissement, Abdoulaye Diouf Sarr, également ministre de la Santé et de l’Action sociale.
Alioune Ndoye a dit avoir eu des entretiens bilatéraux avec chacun de ses homologues en visite à Dakar au cours de ces deux jours.

‘’Nous avons échangé sur les problèmes que nous avons en commun’’, a-t-il affirmé, souhaitant que les quatre pays puissent ‘’combiner [leurs] efforts pour préserver [leurs] intérêts’’ en matière de pêche. 
 
Il s’agira de faire en sorte que ‘’les Africains se mettent ensemble pour construire leur destin et leur avenir’’, et de ‘’préserver leurs économies’’.

‘’C’est ce que nous sommes en train de faire en suivant les instructions de nos chefs d’Etat, qui ont des relations de fraternité extrêmement rapprochées et une convergence de vues pour préserver les intérêts de leurs peuples’’, a poursuivi M. Ndoye.

APS