Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Petit-fils du khalife brutalisé : Le lieutenant Faye et les 04 policiers n’ont pas été suspendus

Vendredi 14 Mai 2021

L’information relative à la suspension du lieutenant Moussa Faye et les 04 policiers incriminés dans l’affaire du petit-fils du khalife brutalisé à Touba, a été relayée par une bonne partie de la presse. Mais il n’en est rien !

Selon des informations de Seneweb, Moussa Faye assure toujours les commandes au niveau du poste de Police de Gouye Mbinde au moment où ces lignes  sont écrites. Mais il devra quitter ce poste dans les prochains jours suite à son affectation au poste de Police de Diamaguène à Mbour.

Lieutenant Mbaye, ancien patron de ce service situé sur la Petite côte va lui succéder aussi à Touba. Le lieutenant Moussa Faye pourrait même passer le témoin à  son successeur la semaine prochaine.

La hiérarchie policière a pris cette décision pour apaiser les ardeurs dans la capitale du mouridisme.

Les 04 autres éléments de la Brigade de recherches du Poste de Gouye Mbinde cités dans cette affaire sensible ont été mutés respectivement à Saint-Louis, à Tamba, à Louga et Kaffrine selon des sources autorisées de Seneweb. Ces derniers ont été convoqués à Dakar suite à l’incident déroulé lundi dernier chez Serigne Bassirou Mbacké, petit-fils de Serigne Mountakha Mbacké. La hiérarchie policière a recueilli leur version des faits avant de les affecter. Mais contrairement à la légende  racontée, ils n’ont pas été suspendus ni arrêtés d’après nos investigations. En plus, aucun commissaire en service à  Touba n’a été sanctionné ou muté dans cette affaire.

A noter que, confondu à un malfrat, Serigne Bassirou Mbacké, petit-fils du Khalife général des Mourides, a été violenté et humilié par quatre policiers venus le cueillir chez lui à Touba.

Dakarmatin
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.