Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

SAINT-LOUIS: Pour stabiliser la brèche, “il faut des études qui durent quelques années’’, selon l’expert néerlandais Job Dronkers.

Jeudi 13 Novembre 2014

L’océanographe des zones côtières, Job Dronkers, dépêché par les Pays-Bas à Saint-Louis estime qu’il est urgent d’intervenir pour la sécurité des populations tout en soulignant qu'il faudra encore des années d’études avant toute intervention, rapporte le correspondant de l’Agence de presse sénégalais dans la capitale du nord.

‘’Il ya des interventions urgentes à faire mais la dynamique des systèmes demande des actions plus importantes qu’on ne peut faire dans l’immédiat. Il faut des études qui durent quelques années’’, a déclaré M. Dronker à la fin de la réunion d’échange avec les acteurs environnementaux.

La délégation néerlandaise s’est rendue dans le Gandiol constatant l’étendue des dégâts causés par le canal de délestage sur les habitations à Doun Baba Diéye, village disparu aujourd’hui, à Pilote Bar sous la menace des vagues. Les Néerlandais ont aussi noté la difficulté que peuvent avoir les pêcheurs pour traverser la brèche.

Durant cette rencontre, l’enseignant-chercheur de l’Université Gaston Berger M. Dah Dieng a émis quelques pistes de solution allant dans le sens d’une meilleure sécurisation des populations du Gandiol.

Ainsi il pense qu’au lieu de déménager les populations, il vaut mieux draguer les abords du canal de délestage pour enlever le sable déversé par les vagues pour remblayer les espaces gagnés par les eaux.

Il propose aussi la construction d’une digue de 20 km pour protéger les villages du Gandiol notant que la plupart des populations de Doun Baba Diéye avaient préféré vendre les terrains alloués pour leur déguerpissement pour aller vivre ailleurs.


Avec l'APS


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.