Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis - MAC : Des détenus récompensé pour leur maîtrise du Coran

Jeudi 30 Juin 2011

Saint-Louis - MAC : Des détenus récompensé pour leur maîtrise du Coran
Les détenus de la Communauté musulmane de la maison d’Arrêt et de correction de Saint-Louis ont vécu une pleine journée d’enseignements coraniques dans l’enceinte de cette prison. C’était à l’occasion de la cérémonie de récompense des lauréats de plus 100 détenus qui ont maîtrisé le saint coran dans le milieu carcéral. Elle s’est déroulée dans une atmosphère empreinte de ferveur religieuse, de piété mais également d’émotion sur l’impact de ce beau geste à l’initiative d’un sénégalais notaire à Paris (France) Abdou Pène et de son épouse Diokho Ndao qui pour la circonstance était représentée par le célèbre footballeur l’international Yatma Diouck et la comédienne Ndella Péne de la troupe Bara Yeggo.

Selon l’imam Sergine Ady Ndiaye enseignant coranique à côté de la prison dans le quartier Nord être détenu n’est pas une fatalité mais il faut y tirer des enseignements suivant les délits qui vous ont conduit dans ce milieu où on vous prive certaines libertés de s‘épanouir totalement . Au contraire a-t-il dit quelque fois c’est une bonne chose que personne ne souhaite cependant. Il peut permettre à un détenu de faire un retour en Dieu pour se repentir, car n’enviez ceux qui sont dehors. En remontant le moral des détenus dans sa prêche il a prôné le courage, la foie, la piété et autres vertus que recommandent Dieu à travers les hadiths du Prophète Mohamed (PSL) en se consacrant à apprendre le coran pour connecter le message véhiculé dans ce monde ici bas pour mériter un au-delà meilleur.

Ensuite la population pénale dans toute sa diversité les mineurs, les adultes, les femmes après avoir remercié le parrain de les avoir permis d’apprendre le Coran pour le réciter tous ils ont loué le remarquable travail des pénitenciers du MAC de Saint-Louis pour leur permettre de vivre leurs peines dans d’excellentes conditions.

Les détenus enseignants ont mis en exergue le geste du parrain Abdou Pène qui leur octroi chaque moi un salaire pour apprendre le saint coran sur place ayant donné des résultats très satisfaisants.

A son nom Yatma Ndiouck a préféré garder la discrétion selon sa volonté sur le coût du financement des lauréats au bout d’une année d’études et dont 20 ont reçus des enveloppes de motivation contenant de l’argent pour leurs dépenses en prison.

Le Directeur du MAC de Saint-Louis El Hadj Alioune Loum a magnifié ce noble geste d’un partenaire mécène en Direction de son établissement et l’évaluation s’est très bien passée après l’avoir sollicité selon les règlements pour accomplir ses vœux de musulman dans la volonté de soutenir des détenus désireux d’apprendre le Saint Coran, durant toute une année. Cela est très important pour l’appuyer dans sa mission de service social et éducatif pour piloter en milieu carcéral des activités de réinsertion sociale dans divers domaines comme l’alphabétisation, le sport, la culture et la promotion de divers métiers professionnels à travers un programme qui se déroule avec le soutien de plusieurs partenaires même si l’Etat a mis les moyens dans l’hébergement, la restauration et autres conditions de meilleures vies des détenus au MAC de Saint-Louis.

Par B. Maurice NDIAYE