Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Saint-Louis : la revitalisation de la réserve du Ndiahel en cours

Jeudi 20 Juin 2013

Saint-Louis : la revitalisation de la réserve du Ndiahel en cours
La revitalisation de la Réserve spéciale d’avifaune du Ndiahel (RSAN) est amorcée et l’eau qui y était absente depuis vingt ans a commencé à couler, a constaté l’Agence de presse sénégalaise (APS).

Cette action suscite un espoir certain chez son coordonnateur, le lieutenant colonel Dibocor Dione, selon qui l’eau était obstruée notamment par les infrastructures hydro-agricoles.

‘’Les travaux entamés par Senhuile au profit de l’association inter-villageoise évoluent rapidement’’, a dit le lieutenant colonel Dione, rappelant que l’organisation Wetland, qui avait nourri l’ambition de réaliser ce projet, va accompagner le processus.

Pour la revitalisation de cet espace lié étroitement au parc de Djoudj, le creusement d’un canal de 28 km est en cours pour relier le lac de Guiers à la grande mare du Ndiahel.

Ce projet est développé par trois partenaires : Senhuile, l’Office du lac de Guiers (OLAG) et Wetland international. Il nécessitera de lourds investissements, mais M. Dione se félicite déjà des 140 millions de francs CFA injectés par Wetland pour démarrer la revitalisation de cette zone importante pour l’écosystème.

‘’Tout se tient ici et il faut déplorer le blocage des cours d’eau qui ont abouti à l’assèchement de cette réserve qui accueillait les oiseaux du parc de Djoudj’’, a déclaré son conservateur, soulignant sa richesse en nourriture grâce aux nénuphars.

Les parades des oiseaux venant ou partant de Djoudj pour la RSAN était un spectacle très prisé par les touristes, indique le colonel Ibrahima Diop, le conservateur du parc de Djoudj, qui espère un retour rapide à cette situation.

A terme, la RSAN va être réhabilitée et dotée d’infrastructures à l’image du parc de Djoudj avec un nichoir et des miroirs pour un séjour paisible des oiseaux migrateurs.

APS