Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Samba KANTE DG de la SAED: " Nous avons enregistré des records en terme d’emblavure, de production, et des rendements"

Lundi 27 Octobre 2014

Samba KANTE DG de la SAED: " Nous avons enregistré des records en terme d’emblavure, de production, et des rendements"
Saint-Louis, 26 oct (APS) - Les mesures incitatives prises par le gouvernement et l’engagement des producteurs dans la vallée du fleuve Sénégal ont installé le Sénégal dans une dynamique d’autosuffisance en riz à l’horizon 2017, a soutenu dimanche à Saint-Louis, Samba Kanté, directeur général de la Société nationale d'aménagement et d'exploitation des terres du delta du fleuve Sénégal (SAED).

‘’Les mesures incitatives prises en faveur du développement de la filière rizicole dans la vallée du fleuve Sénégal ont permis une adhésion de tous les acteurs aux objectifs fixés et font que nous sommes dans une dynamique d’autosuffisance en riz en 2017’’, a-t-il dit lors d’une réunion d’information avec le président de la République, qui a entamé par Saint-Louis une tournée économique dans le nord du Sénégal.

Le directeur général de la SAED a notamment fait une communication sur le thème : ‘’ Autosuffisance en riz : le rôle de la Vallée du fleuve Sénégal’’.

Selon lui, les mesures incitatives prises par le gouvernement ont porté entre autres sur le renforcement des moyens de production, l’extension des aménagements, l'accroissement de la mécanisation, la production et la mise en place de semences de qualité.

‘’Grâce à l’appui du gouvernement, a-t-il souligné, nous avons pu anticiper les difficultés de conservation des productions en mettant en œuvre un projet d’érection de magasins, et de tentes de stockage.’’

Samba Kanté a en outre souligné l’importance de la mesure prise par le chef de l’Etat d’effacer la totalité de la dette des producteurs de riz du pays, qui s’élevait à 14 milliards de francs. Sur ce montant, 11, 2 milliards de francs concernait les producteurs de la Vallée.

‘’Toutes ces mesures ajoutées aux importants financements débloqués par les pouvoirs publics ont favorisé une augmentation des emblavures qui sont passées à 31 000 hectares, une production de 230 000 tonnes de la variété Paddy, soit une hausse de 130 % comparée aux dix dernières années’’, a-t-il relevé.

‘’Nous avons donc pu enregistrer des records en terme d’emblavure, de production, et des rendements qui doivent pousser à relever certains défis pouvant permettre d’atteindre l’objectif de production de 1, 6 million de tonne de riz paddy en 2017’’, a-t-il rappelé au chef de l’Etat.

Il a, à cet égard, fait part de la nécessité de relever un certain nombre de défis portant entre autres sur la maîtrise de l’eau qui est essentielle pour atteindre les objectifs. ‘’Il reste à assurer aux producteurs la possibilité de cultiver durant toute l’année, la mise en valeur de tous les aménagements hydro-agricoles’’, a-t-il indiqué.

Il a également prôné une amélioration des mécanismes d’accès au Fonds de commercialisation qui est de 5 milliards de francs, l’allègement des charges aux producteurs, notamment la Tva qui constitue une charge supplémentaire sur la production locale.

APS

Samba KANTE DG de la SAED: " Nous avons enregistré des records en terme d’emblavure, de production, et des rendements"

Samba KANTE DG de la SAED: " Nous avons enregistré des records en terme d’emblavure, de production, et des rendements"