Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Vaste opération de recensement des pêcheurs sénégalais établis en Mauritanie

Samedi 11 Février 2017

Vaste opération de recensement des pêcheurs sénégalais établis en Mauritanie
Une opération de recensement des pêcheurs sénégalais établis en Mauritanie a été lancée pour permettre leur retour « encadré » et « sans problème » dans leur pays avec leurs pirogues, a déclaré le ministre sénégalais de la Pêche Oumar Guèye.

" Nous travaillons avec mon homologue mauritanien Nani Ould Chrougha et l’ambassadeur (du Sénégal) pour le recensement de tous les pêcheurs sénégalais afin qu’ils récupèrent leurs pirogues et qu’ils puissent être encadrés pour un retour sans problème ».


« Qu’est que les pêcheurs de Guet Ndar (Saint Louis) font en Mauritanie ? ils doivent rentrer. Il y a une nouvelle loi en Mauritanie qui interdit la pêche aux étrangers même s’ils sont embarqués sur des pirogues mauritaniennes ».

« En Mauritanie, l’Assemblée nationale a voté une loi qui dit que tout le poisson pêché doit être débarqué sur place. Quand nous négocions le protocole d’accord avec notre homologue mauritanien, nous avions amené avec nous les pêcheurs de Get Ndar (Saint Louis). Le bureau de leur association a assisté à toutes les discussions. Nous leur avions dit que la Mauritanie exigeait un débarquement sur place de tout le produit pêché (...) Ils n’avaient pas accepté en disant que cela ne les arrangeaient pas.

Depuis lors, nous n’avons signé aucun protocole (de pêche avec la Mauritanie). Donc, les Sénégalais n’ont plus le droit de pêcher en Mauritanie. Ce serait une infraction. Les garde-côtes peuvent les arrêter.

Récemment, ils ont tiré eux. Ce que nous déplorons. Parce qu’il existe d’autres moyens de les arrêter. Ils pouvaient arraisonner leurs pi- rogues. Mais tirer sur une personne c’est étonnant. Nous traitons le dossier ».


Depuis mercredi 25 janvier, la Mauritanie a mis en application une loi datant de 2012 qui réserve la pêche artisanale aux nationaux. Une loi qui date de 2012. Plus de 180 pêcheurs sénégalais ont été arrêtés à Nouakchott et à Nouadhibou pour pratique de pêche illicite, depuis l’application de la cette loi. Certains ont été relâchés et d’autres reconduits à la frontière. Des pirogues sénégalaises ont été également arraisonnées.

Selon le porte-parole du gouvernement mauritanien, Mohamed Lemine Ould Cheikh, « le département de la Pêche observait une période transitoire en matière d'application de la loi qui détermine la relation entre les employés et l'administration et que celle-ci a expiré le 31 janvier 2017. Depuis lors, la loi régissant la main d'œuvre mauritanienne et étrangère est entrée en vigueur ».

DAKARACTU


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Sidi le 14/02/2017 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonsoir,

je crois que les autorités Mauritaniennes ont pleinement droit d’implanter les lois qu'ils jugent nécessaire dans leurs domaines respectifs , cela dit , le Sénégal bien que voisin ancestral doit par obligation peuple et gouvernement respecter ces décisions,
Si moi aujourd'hui Mauritanien commet un crime ou traverse une zone interdite j'imagine que les soldats Mauritaniens tireront feu et ça s'est produit auparavant , les pêcheurs sénégalais ne feront surtout pas l'exception , j'imagine que les pêcheurs ne captent pas bien le concept de frontières et limites mais c'est le devoir de leur gouvernement de les mettre a jour par rapport a l’évolution du monde lol, ateliers , séminaires...

Autrement dit nous sommes sur le point d'une révolution dans le domaine énergétique qui nécessite la coopération des deux nations pour en tirer un max de profit.

Bonne chance au deux pays.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.