Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

AUTOSUFFISANCE EN RIZ: des artisans de Saint-Louis s'engagent dans la production d’applicateurs de granules.

Jeudi 31 Mars 2016

Au terme de trois jours de formation sur la fabrication d’applicateurs de granules, les artisans bénéficiaires de ces sessions organisées par le service machinisme de l’Institut sénégalais de recherches agricoles (Isra) de Saint-Louis s’engagent à démultiplier la pratique dans la zone nord et à partager leurs connaissances avec leurs collègues.

Oumar SECK, le Président du réseau des artisans constructeurs de matériels agricoles a salué le partenariat agissant entre l’ISRA entretient  et la chambre des métiers de Saint-Louis en indiquant que plusieurs activités structurantes ont été mises en œuvre dans le cadre de cette synergie, au profit des artisans.

« Au début de la formation, nous avions des réserves et nous doutions de nos capacités à reproduire les cannes planteuses, mais au finish, grave à la bonne pédagogie du machiniste de l’ISRA, nous avons compris que c’était possible de le faire », a dit M. SECK, par ailleurs conseiller municipal à Ross-Béthio.

«  C’est une formation qui vient à son heure », a-t-il dit en insistant sur les retombées significatives que génèrent les applicateurs, en termes de création d’emplois et d’augmentation de rendements agricoles. Au terme de l'atelier chaque artisan a confectionné son propre applicateur (photo de couverture).

Le docteur Abdoul Aziz MBAYE, chef de centre de l’ISRA a magnifié l’engagement des artisans qui, à la suite de cet atelier, s’autoproclament « ambassadeurs » de cette technique.

Il a retiré la volonté de son institution d’œuvrer pour la vulgarisation de pratiques et techniques pouvant soutenir la relance de l’agriculture.

Il faut rappeler que technologie du Placement profond de l’Urée (PPU) est une réponse positive aux difficultés qu’engendre l’épandage des engrais à la volée avec les grosses pertes d’azote par ruissellement et la pollution de sols, s’adapte parfaitement au besoin des utilisateurs et exploitations familiales.

> En vidéo les impressions de M. SECK et les éclaircissements de M. MBAYE
 

NDARINFO.COM