Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

AUTOSUFFISANCE EN RIZ : la Compagnie Agricole de Saint-Louis joue sa partition (vidéo)

Jeudi 12 Novembre 2015

Un vaste programme social, mis en œuvre, au profit des populations des Communes de Diama et Ross-Béthio, impactées par la Compagnie Agricole de Saint-Louis du Sénégal (CASL), est en voie de booster l’économie locale de cette partie de la région. En plus de la création de marres, le drainage de chenaux pour les exploitations privées, l’installation de bornes fontaine et remise de bottes de paille aux agriculteurs locaux en fin des campagnes agricoles, près de 200 emplois ont été générés, après l’implantation de cette industrielle créée et gérée par la société de droit français Arthur Straight Investissement. À terme, plus 450 emplois seront créés pour freiner l’exode des jeunes.


Une moissonneuse-batteuse, en action, dans les exploitations de la Compagnie
Une moissonneuse-batteuse, en action, dans les exploitations de la Compagnie
Djiby SY, notable du village de Diadiam 3, a salué, le « partenariat gagnant », entre les populations locales et la CASL, en indiquant que cette collaboration active entre ces deux entités est le fuit de la « collaboration franche» nouée, au démarrage du projet, dans le cadre d’une convention signée avec la commune d’Oumar Mbourèle SOW.

Le canal de 8 kilomètres drainé par l’entreprise pour plus de 400 millions de francs CFA, « a permis de faciliter les irrigations et valoriser la terre de notre localité », a renseigné M. SEYE, en ajoutant « qu’en cas de besoin, la CASL va jusqu’à nous affecter des engins pour l’aménagement de nos exploitations familiales ».

« La compagnie agricole de Saint-Louis est la compagnie de l’espoir pour notre terroir », dira-t-il.

À Raynabé 1, la construction de la rizerie de l’entreprise, change le vécu des populations rurales. Une borne-fontaine y a été installée pour le bonheur des  femmes qui parcouraient 3 kilomètres vers Ross-Béthio pour trouver l’eau potable. L’infrastructure hydraulique a nécessité un financement de plus d’une vingtaine de millions de francs FCFA.

« La corvée de l’eau est révolue », assure Aliou AGNE, notable dans ce village. « Le stockage, le décorticage et la commercialisation du riz seront également de vieux souvenirs avec l’installation de cette usine », a signalé M. AGNE.

> Visualisez les images en cliquant ici

Aujourd’hui, la Compagnie, spécialisée dans la riziculture irriguée, met en valeur 540 ha. À la dernière campagne hivernale, elle a produit 6 tonnes de riz paddy à l’hectare, en moyenne avec des semences sélectionnées Africa Rice. « La compagnie ambitionne d’exploiter 750 ha à la campagne agricole de l’année prochaine », déclare Aissamby DIEME, le responsable de la qualité, sécurité, environnement et social de la CASL.

M. DIEME, note, par ailleurs que les initiatives sociales déroulées par son entreprise visent à améliorer considérablement les conditions de vie des populations. La mise à la disposition de canaux d’irrigation et des aliments pour le bétail, en cas de soudure, cherchent à relancer l’agriculture et l’élevage dans cette localité. « Ces actions vont se renforcer au fil de l’expansion du projet », soutient M. DIEME.

Projet phare du Plan Sénégal émergent (Pse), l’engagement de la CASL s’inscrit dans la dynamique d’assurer la réussite Programme national d’autosuffisance en Riz (Pnar).Son ambition de participer à l’objectif de réduction des importations de riz est forte pour la Compagnie qui projette d’exploiter, à terme, cent mille tonnes de riz par an.

> En vidéo, les performances agricoles de la CASL, ses réalisations sociales et les impressions des bénéficiaires