Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Abus sexuels sur un talibé : une rafle policière tombe sur une scène effroyable au terrain Wemblé.

Mercredi 8 Février 2017

Tout est a parti d’une rafle de la police, dimanche, à Balacoss. Les éléments surprennent un talibé de près d’une vingtaine d’années en train d’abuser d’un autre, la dizaine, au terrain Wemblé. Conduit au poste avec sa victime, les enquêtes révèlent les terribles penchants obscènes du jeune garçon.


Interrogé sur les sévices qu’il subit, l’enfant, confié au Centre Maison de la Gare de Saint-Louis, révèle être plusieurs fois victime des assauts sexuels du pervers. Il renseigne aussi qu’il n’est pas le seul à subir ces atrocités.

« Nous nous sommes rendus dans le daara. L'ampleur est grave. Un autre talibé subissait les mêmes abus », renseigne une source bien au fait de l’histoire.

En plus des dangers qui y guettent les enfants, le daara ne répond aux normes sanitaires. Ce sont de vies qui y sont constamment en danger, injustement. Si les autorités n’agissent pas pour fermer ce lieu d’exactions, d’autres victimes de ces cas d’abus y seront enregistrées.

Une source policière jointe par NdarInfo, renseigne que le bourreau a été déféré.

NDARINFO.COM
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Jeanne Durte le 08/02/2017 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il est vraiment TEMPS que les autoriés (ETAT) réagissent . Pourquoi ces Daaras ne sont pas fermé? Ils doivent tout simplement disparaître, parce que ces soit disant maître coranique ne sont là que pour leur propres bisness.
Ces pauvres enfants sont maltraités, violés et rispque leur vie tout les jours sur les grandes avenues entre les voitures.
PARENTS assumez votre responsabilité de parents. Ces enfants sont les vôtres... ils vous dérangent à ce point chez vous?

2.Posté par omzo le 09/02/2017 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et ça laisse tout le monde (tous les sénégalais en tout cas) totalement indifférent: une société sans vraies valeurs....

3.Posté par Tintin le 09/02/2017 09:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est curieux comme les Sénégalais s'enflamment quand on détruit deux mosquées construites illégalement (avec quand meme promesse de reconstruction ) et quand meme temps c'est l'indifférence vis à vis de ces pauvres enfants abandonnés et maltraités !

4.Posté par Azursy le 09/02/2017 09:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Honte à la Société Sénégalaise Honte à Moi Honte à l'Etat Honte à Tous...C'est Un Drame

5.Posté par Xam sa bop le 09/02/2017 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tristesse infinie. L'Etat et la justice sont trop faibles face à un tel drame. AGIR demande un minimum de volonté et de courage politiques.

6.Posté par paracétamol le 09/02/2017 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
si les sénégalais étaient si indifférents, le coupable n'aurait pas été arrêté, il n'y aurait pas eu d'articles!
tout le monde ne vient pas s'épancher sur ndar-info.
vos commentaires sont pitoyables.
oui l'État ne fait pas assez, oui les religieux ne font pas assez, oui les parents sont inconscients.....
que faisons nous, nous, pour protéger ces enfants?
et malheureusement ces faits peuvent se produire partout et dans le monde entier.
la disparition de certains daaras ne supprimera pas ces actes

7.Posté par Tintin le 10/02/2017 08:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
....donc il ne faut rien dire !!!!!!

8.Posté par paracétamol le 10/02/2017 13:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je n'ai jamais dit ça!
et cela ne vous gêne pas de généraliser :« comme LES sénégalais... TOUS LES sénégalais...»?
vos propos sont abjectes comme souvent

9.Posté par Xam sa bop le 10/02/2017 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oui Paracétamol, cela SE PRODUIT PARTOUT. La circonstance aggravante chez nous c'est bien que ce grave fait de société qu'est l'exploitation des enfants et aussi les abus sexuels commis sur leurs personnes sont le fait d'"hommes de dieu", et que la société dans son ensemble ne réagit que de très loin, avec une certaine indifférence, effectivement. Et l'Etat, dont l'un des pouvoirs régaliens est de protéger la population, ne sait que faire...et que la justice sénégalaise ne condamne que trop rarement à de la prison ferme ces faux maitres coraniques...et qu'il est beaucoup trop difficile de réunir les preuves pour instruire efficacement en justice, car l'omerta et les pressions multiples du corps religieux sont très agissants. Tout cela fait que c'est une HONTE pour notre pays.

10.Posté par paracétamol le 10/02/2017 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
est facile de se dire « hommes de Dieu»!
et là sans chercher à excuser qui que ce suit, c'est le fait d'un pseudo talibé et en dehors du daara.
pour le reste je suis assez d'accord mais il ne faut pas généraliser.
ce qui m'énerve au plus au point c'est que certain généralise d'une manière absolue et semble dire que cela ne peut se passer qu'au Sénégal.
là je parle de l'acte de pédophilie « en milieu musulman», voyons aussi les prêtres catholiques de part le monde ou dans le milieu artistique ou médiatique.
je répète : c'est une abomination que l'on retrouve partout dans des proportions que l'on a sûrement du mal à imaginer.
et là, il semble que les enquêteurs fassent leur boulot et je suppose que l'article a été écrit par un journaliste sénégalais et il parait dans un site sénégalais.
et je connais plusieurs sénégalais et associations sénégalaises qui œuvrent pour ces enfants exploités.
certes c'est insuffisant.

11.Posté par Tintin le 11/02/2017 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Généraliser ne veut pas dire TOUS .....il est un fait que le Sénégal est moins propre que la Suisse meme s'il y a des Sénégalais qui ne jettent pas leurs ordures n'importe ou .....on peut aussi dire que les Sénégalais sont tres religieux meme s'il doit y avoir des athées .....et on peut dire aussi que les Sénégalais travaillent moins que les Chinois......il faut savoir lire et ne pas tout relativiser ! Xam Sa bop a raison de dire qu'il y a une indifférence de la population vis à vis des petits talibés , et que le pouvoir religieux est assez fort pour imposer l' omerta sur les forces regaliennes du Sénégal (police , justice ...) et les actes de pédophilie dans l'église catholique et d'autres pays n'excusent pas ceux pratiqués au Sénégal

12.Posté par paracétamol le 11/02/2017 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
non mais cela veut dire que ce n'est pas l'exclusivité du Sénégal ni des daaras comme nous le laissez sous entendre.
« les» veut dire «tous» sinon il faut dire « des» ou beaucoup ou la plupart ou énormément... selon la nuance que l'on veut apporter. la langue française est riche, il faut en profiter.
vous êtes mal placé pour donner des leçons.
par exemple il faut faire la différence entre quand et quant!

13.Posté par paracétamol le 13/02/2017 19:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je sais, comparaison n'est pas raison, donc c'est juste une info.
«'Selon une veille de six mois effectuée par La Voix de l'enfant sur les maltraitances de mineurs, deux à trois enfants par semaine sont morts à la suite de violences dans un cadre familial entre avril et octobre 2016. Crédits photo : Pierre HECKLER/PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN
L'actualité a été marquée par une sinistre série d'infanticides et de mauvais traitements contre des enfants ces dernières semaines. Des drames sur lesquels il n'existe pourtant aucune statistique nationale.
Alors que la statistique du nombre de femmes qui meurent sous les coups de leur conjoint est largement médiatisée tous les ans, aucun chiffre national n'existe sur le nombre d'enfants qui succombent sous les coups de leurs parents. Un véritable paradoxe dans une société qui semble si attentive au bonheur des plus petits… Reste les faits divers, dont le rythme semble s'accélérer ces dernières semaines.
La juxtaposition de faits isolés participe « au déni d'un ample problème sociétal et de santé publique »
Anne Tursz
Le 9 février, placement en garde à vue d'une mère soupçonnée d'avoir frappé ses enfants à coups de câble électrique. Dans la nuit du 5 au 6 février, le décès suspect de Yanis, 5 ans
, contraint de courir dehors en pleine nuit parce qu'il avait fait pipi au lit ...
Cet article a été publié dans l'édition du Figaro du 14/02/2017 . 81% reste à lire. »

14.Posté par Miryam Hebreard le 06/03/2017 18:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Paracétamol,la différence c'est qu'en France,ce n'est pas une institution reconnue par l'état que d'exploiter,violer ,massacrer des enfants! ce sont des cas isolés,sévérement punis par la loi quand averés!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.