Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Affaire Akilee-Senelec : Macky ordonne l’arrêt du contrat

Mardi 9 Juin 2020

Affaire Akilee-Senelec : Macky ordonne l’arrêt du contrat
Macky demande de casser le contrat

C’est sans doute l’épilogue d’une énième sulfureuse affaire qui aura tenu en haleine l’opinion publique, le Landerneau politique et la société civile. Il s’agit du fameux contrat Senelec-Akilee. Selon Le Quotidien qui vend la mèche, le chef de l’État ne demande, ni plus ni moins, que de casser le contrat pour l’installation de compteurs intelligents. Macky Sall a en émis le souhait lors d’une audience avec les ministres des Finances et du Budget (Abdoulaye Daouda Diallo), du Pétrole et des Énergies (Mouhamadou Makhtar Cissé), le Secrétaire général de la Présidence (Mahammed Boun Abdallah Dionne) et l'Agent judiciaire de l'État (Antoine Félix Diome). Une rencontre au sommet à laquelle avaient également pris part le Président du Conseil d’administration et le Directeur général de la Senelec, respectivement Serigne Mbaye Dia dit Khalifa Dia et Papa Mademba Bitèye.

Accord «léonin» de 187 milliards

Mais, pour comprendre ce dossier qui continue d’alimenter les passions, il faut remonter un peu loin. De quoi s'agit-il ? Le 11 février 2019, en pleine campagne électorale, Senelec signe un contrat, que d’aucuns qualifient de léonin, avec Akilee pour le déploiement et l'exploitation d'un système de comptage intelligent pour la société d'électricité. Montant et durée du contrat : 187 milliards sur 10 ans. Avec ce contrat, Senelec devrait récupérer environ 345,4 milliards sur un potentiel de pertes évaluées à 1273,4 milliards sur la période 2019-2028, soit une réduction de 27% passant de 17,30% en moyenne à 12,81%, desdites pertes en dix ans. Preuve que la volonté de transparence ne figure nullement dans ce contrat, du début à sa fin, il n'y a pas un seul montant à payer à l'une ou l'autre partie ou par l'une ou l'autre partie. En fait, tous les montants ont été cachés dans les Annexes. Des annexes qui ne sont pas accessibles au grand public. Même les travailleurs de Senelec ne savent rien de ces fameux Annexes.

Avec SENEWEB

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.