Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Arrêtée par la Dic : Ami Collé risque jusqu'à 2 ans

Jeudi 3 Août 2017

Arrêtée par la Dic : Ami Collé risque jusqu'à 2 ans
Si le Procureur retient les infractions d'offense au chef de l'État et l'injure publique, la chanteuse Amy Collé risque jusqu'à un emprisonnement de 2 ans ferme.

Le délit d'offense au chef de l'État est régi par la loi n° 77-87 du 10 août 1977 reprise par l'article 254 du Code pénal sénégalais.
 

Cet article dispose que "l'offense au Président de la République commis par l'un des moyens de diffusion publique (la radiodiffusion, la télévision, le cinéma, la presse, l'affichage, l'exposition, la distribution d'écrits ou d'images de toutes natures, les discours, chants, cris ou menaces proférés dans des lieux ou réunions publics, et généralement tout procédé technique destiné à atteindre le public) est punie d'un emprisonnement de six mois à deux ans et d'une amende de 100.000 à 1.500.000 francs ou de l'une de ces deux peines seulement".
 

C'est une infraction logée dans la rubrique des délits contre la chose publique. C'est pourquoi le Procureur de la République, "avocat de la société", doit s'autosaisir en cas d'offense au chef de l'État.

Quant à l'injure, c'est un délit prévu par l'article 258 du Code pénal qui dispose que toute expression outrageante, tout terme de mépris relatif ou non à l'origine d'une personne, toute invective qui ne renferme l'imputation d'aucun fait est une injure".
 

L'article 262 ajoute que l'injure sera punie d'un emprisonnement d'un à trois mois et d'une amende de 20.000 à 1 00.000 francs, ou de l'une de ces deux peines seulement.

SENEWEB

 



Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par Bouba Diop le 03/08/2017 22:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La bêtise n'excuse pas tout. La donzelle voulait faire le buzz, elle récolte ce qu'elle a semé.

2.Posté par Muhammad le 04/08/2017 09:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Président de la République est une Institution, l'insulter c'est insulté tout le le peuple. Cette dame mérite une sanction très sévère

3.Posté par #545# le 04/08/2017 22:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sommes nous dans quel pays.
ou sont les valeurs que nous nous ont legués nos anciens.
quelle type d'education beneficions nous
quelle personnes sommes nous devenus pour en arriver ainsi.
notre pays a besoin de model de citoyens batisseurs de nation et pionniers de developpement.
je pense qu'il est temps que l'on change de comportement .
je pense qu'iul est temps que l'on apprenne à tout le monde le respect des institutions et les hommes qui les incarnes.
le respect de l'ancien.
le respect de soi meme
le respect de l'autrui.
le respect de la loi.
est ce que le fait de demander un pardon public suffit.
est ce sa la democratie
est ce sa la liberté d'expression.
est ce de tels actes et fais doivent rester impuni.
que les autorités se saisissent
que la justice se fasse valoir.
et que tout autre tentive de telles envergures soient dissuadés.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.