Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Birahim SECK dénonce une instance "illégale" au sein du dialogue national

Jeudi 9 Janvier 2020

Birahim SECK dénonce une instance "illégale" au sein du dialogue national
Le coordonnateur du Forum civil prend position dans le différend qui oppose le Comité de pilotage du Dialogue national dirigé par Famara Ibrahima Sagna à la Commission politique pilotée par le général Niang.

"Il faut préciser que cette Commission dite du dialogue politique n'est pas légalement désignée par le décret instituant un Comité de pilotage du Dialogue national pour abriter la Commission politique. Cette entité qui s'autoproclame Commission du dialogue politique est juste un prolongement du cadre de concertation sur le processus électoral qui a été mis en place avant les élections pour discuter du fichier électoral. Par abus de langage, elle s'est auto-déclarée Commission du dialogue politique, mais c'est un cadre de concertation", a confié Birahim Seck à nos confrères de Seneweb.

Qui insiste : "La seule Commission du dialogue politique qui existe est celle qui est prévue par le décret mettant en place le Comité de pilotage du Dialogue national dirigé par Famara Ibrahima Sagna."
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.