Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Bradage du stade Assane DIOUF : L’opposition entre dans la danse et taillade Alioune NDOYE

Mercredi 7 Juillet 2021

Bradage du stade Assane DIOUF : L’opposition entre dans la danse et taillade Alioune NDOYE
L’opposition a décidé de se saisir du dossier du stade Assane Diouf et d’en faire son affaire. Dans une tribune, les partis politiques de l’opposition exigent le respect «scrupuleux» des engagements souscrits par le président de la République lors du conseil des ministres décentralisé à Dakar en 2016, concernant la restitution et la restauration du stade Assane Diouf, à la jeunesse dakaroise.

Dans ce document, les leaders de l’opposition affirment qu’ils ont appris la vente du stade pour la modique somme 85 520 000. «Quid alors du maire fantôme de Dakar-plateau ? Ce maire sans aucune vision sportive, et qui vocifère urbi et orbi un excédent budgétaire de 13 milliards de francs Cfa, annonçant par ailleurs avoir débloqué 7 milliards de francs Cfa pour la reconstruction du marché Sandaga. Alors que la triste réalité nous renvoie des faits assez têtus», lit-on dans le document. «En effet, le maire Alioune Ndoye après plus de dix ans à la tête de la commune de Dakar Plateau ; et alors même qu’il avait fait en 2009 de la question du Stade Assane Diouf son cheval de bataille politique, a choisi dès son élection de trahir (en habitué du reniement) toute la composante des populations de Dakar Plateau, parmi lesquelles, d’importantes franges de ceux qui l’ont élu, en faisant le profil bas afin de  préserver sa juteuse situation de prébende dans le pouvoir. Mais que le maire Alioune Ndoye, se le tienne pour dit : les populations du Plateau ne sont pas dupes», poursuivent les leaders de l’opposition. Ils fustigent ainsi «la nébuleuse et les mics macs» autour du stade visant à spolier un patrimoine commun et l’acharnement contre les populations, surtout la jeunesse de leur droit absolu à une pratique sportive. Pour l’opposition la concrétisation du stade signifie une deuxième mort du parrain.

 
WALFNet



 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.