Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

[COMMUNIQUE] Abdel Kader NDIAYE dénonce l’utilisation des moyens de l’Etat pour une campagne déguisée !

Jeudi 12 Juin 2014

Suite à la remise de 1000 gilets de sauvetage aux pêcheurs de la langue de Barbarie et une promesse de réparer la brèche en citant à chaque phrase le nom du président de la République, notre mouvement condamne et dénonce ce comportement qui consiste à utiliser les moyens de l’État à la veille de la campagne électorale en vue des élections locales. Il s’agit principalement de la distribution massive d’argent liquide et des dons de toutes sortes avec les deniers publics, donc du contribuable Sénégalais.


Devant cette situation, notre mouvement interpelle tous les saint-louisiens et surtout les populations de la Langue de Barbarie à faire face en prenant leurs responsabilités et invite par la même occasion les autorités de régulation de l’État à constater cette démarche qui n’honore pas notre démocratie et qui est une atteinte flagrante à l’honneur des populations de Saint-Louis. La volonté d’achat de conscience est manifeste et le silence n’est pas admissible. Nous prenons à témoin toutes les populations de Saint-Louis, les responsables de cette ville et l’ensemble des organisations de la société civile et des autres membres des organisations citoyennes. Le moment est venu pour nous de faire face à ces agissements qui sont une expression de corruption et qui touchent la dignité des populations et constitue également une démarche qui vise à tromper la vigilance des électeurs dans le choix de leurs représentants à la municipalité.

La compétition électorale doit se faire dans les règles de la démocratie, de la transparence et de l’éthique en proposant aux populations un profil et un programme qui puisse assurer le développement de cette ville. C’est sous ce signe du respect des populations que notre mouvement inscrit son orientation de campagne.
Nous invitons les populations à refuser catégoriquement de prendre quoi que soit car il s’agit d’une corruption passive et ni notre foi ni notre morale ne permet de pareils comportements car l’objectif est d’utiliser tous les moyens en peu de temps pour conquérir la mairie et ensuite d’oublier les populations pour ses propres intérêts pendant cinq bonnes années. Ces actes constituent un poison pour notre avenir et celui de nos enfants.

Par la même occasion notre mouvement dénonce vigoureusement en plus de l’utilisation des moyens de l’Etat, l’accaparement des médias d’Etat pour la visibilité d’un seul homme dans le cadre de la campagne. Si cette situation n’est pas corrigée, nous invitons l’ensemble des autres candidats à boycotter les temps d’antenne qui seront octroyés au niveau de ces médias. C’est une question de principe, devant cette compétition électorale, l’équilibre dans le traitement de l’information doit être garanti à tous les candidats. Nous interpellons sur ce sujet le CNRA.

En définitive, notre mouvement invite tous les citoyens et particulièrement les populations de Saint-Louis à rester vigilant!

Oui au respect de l’honneur des citoyens,
Oui au respect de la dignité des citoyens,
Oui au respect de la liberté des citoyens !

Abdel Kader NDIAYE
Président ADN
Andando Dafer NDar