Connectez-vous
NDARINFO.COM | Les News du Sénégal et de l'Afrique
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

COMMUNIQUE: "Il faut dénoncer la campagne du candidat au pouvoir avec les moyens de l’Etat et l’achat flagrant des consciences", selon l'ADN.

Mercredi 25 Juin 2014

A l’occasion du meeting de la coalition de Benno Bokk Yakaar au quartier Sud de l’île ce dimanche, les véhicules étaient plus nombreux que les spectateurs ou les militants. La seule question que l’on ne peut pas ne pas se poser c’est où est ce que ce candidat a pu trouver autant de moyens en si peu de temps pour se payer autant de véhicules 4x4 ? Un candidat à une élection locale qui se comporte avec des moyens qui donnent à penser qu’il engage une campagne nationale, personne ne peut ne pas douter de l’origine de ces moyens.


Qu’en est-il du slogan de la gouvernance vertueuse ? Le même après-midi à Sor, une queue était constatée devant le siège du parti au pouvoir. Selon, certains, il y était distribué des enveloppes avec vingt cinq mille (25 000) FCFA.

A ces gens qui jurent de gagner l’élection à tout prix, il faut barrer la route. Dans cette démarche honteuse d’achat de conscience, certains responsables religieux qui auraient reçus des montants assez importants pour le financement de leurs « projets » demandent publiquement à leurs fidèles de voter la coalition Benno Bokk Yakaar. Cela veut dire que l’achat de conscience est un facteur non négligeable dans le cadre de la campagne électorale 2014.

Ces actes sont posés délibérément par des hommes malhonnêtes qui exploitent la misère des populations pour s’assurer leur vote en étant conscients que rien de rationnel, de légitime ou de légal ne leur permettrait de remporter l’élection. Ainsi, ils détournent la conscience des citoyens des vraies questions, des enjeux et des bons critères de choix d’un candidat à la municipalité.

Aujourd’hui, nous appelons toutes les populations de Saint-Louis à refuser d’accepter ces dons qui sont une honte et une corruption flagrante et dégradante. Il est certain que les auteurs de ces actes ont pensé leur forfait et rien ne peut les arrêter. En notre qualité de citoyens, nous interpellons les organes de régulation et l’opinion publique Saint-Louisienne en particulier et sénégalaise en général.

Il est nécessaire d’interpeller le président de la république en personne car les auteurs de ces actes appartiennent à sa famille politique. Ces actes nous rappellent un très mauvais souvenir que nous avons combattu en y laissant 15 compatriotes morts et certains jeunes sont toujours en prison pour trouble à l’ordre public à l’occasion de l’élection présidentielle de 2012.

L’actuel président ne peut pas être élu dans ces conditions et permettre des actes aussi hideux venant de son propre camp. Nous n’allons jamais accepté que de pareils forfaits se poursuivent.
Je lance un appel solennel aux députés et à toute la classe politique sénégalaise pour une proposition de loi qui encadre le financement des campagnes politiques et l’action publique dans le cadre des compétitions électorales. Présentement, l’OFNAC doit s’autosaisir devant cette situation.

En ce qui nous concerne ADN, nous proposons un projet pour la ville de Saint-Louis décliné 10 axes programmatiques pour la renaissance et le rayonnement de la ville de Saint-Louis :

1. Saint-Louis ville propre
2. Saint-Louis ville émergente
• Saint-Louis ville portuaire
• Saint-Louis ville du riz local
• Saint-Louis ville du train
• Saint-Louis ville citoyenne
3. Saint-Louis ville touristique
4. Saint-Louis ville solidaire
5. Saint-Louis ville patrimoine
6. Saint-Louis ville universitaire
7. Saint-Louis capitale culturelle
8. Saint-Louis ville sportive
9. Saint-Louis ville durable
10. Saint-Louis ville du futur


Chaque axe fait l’objet de projets structurants.

Enfin, nous lançons enfin un appel solennel aux jeunes de tout rang de la ville de Saint-Louis. Le moment est venu de prendre notre destin en main. Nous devons nous mobiliser pour dénoncer ces actes afin de sauver l’avenir de notre ville. Mobilisons-nous tous contre ces acheteurs de consciences sans loi ni foi qui veulent prendre notre ville pour en faire un ascenseur afin de gérer leur intérêt personnel. Faisons face à ces mercenaires politiques !
Saint-Louis débout contre les acheteurs de conscience !

Vive Saint-Louis !
Andando Défar Ndar
ADN