Connectez-vous
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

COOPÉRATION CANADIENNE - PROJET BEY DUNDE: d’importants équipements remis à la Fédération des Périmètres autogérés (FPA).

Jeudi 5 Mars 2015

Un lot important de matériels, équipements de traitement phytosanitaire et de placement profond de l’Urée a été remis jeudi aux producteurs de riz, membres de la Fédération des Périmètres autogérés (FPA) de DAGANA, dans le cadre du Projet Bey Dundé, financé par le Canada. La remise de ces matériels d’un montant d’environ 8 millions de francs CFA s’inscrit dans une logique de renforcement de la professionnalisation du secteur et de l’autonomisation des producteurs locaux.


SEM Philippe BEAULNE remet symboliquement un matériel de Placement profond de l'urée (PPU) aux jeunes producteurs.
SEM Philippe BEAULNE remet symboliquement un matériel de Placement profond de l'urée (PPU) aux jeunes producteurs.
Son Excellence Philippe BEAULNE, l'Ambassadeur du Canada au Sénégal qui présidait la cérémonie de remise symbolique au centre de NDIAYE, a salué « les excellents résultats » du projet BEY DUNDE, en insistant sur la nécessité de la pérenniser ses activités. Le chef de la représentation diplomatique canadienne au Sénégal a indiqué que les partenaires financiers de ce projet sont dans de bonnes dispositions pour assurer sa continuité, compte tenu de ses excellents résultats.

« La Sécurité alimentaire un des grands axes de la coopération canadienne et cela rejoint la dynamique du Plan Sénégal émergent”, a rappelé M. BEAULNE qui a magnifié les bonnes performances agricoles enregistrées par la FPA et ce, grâce à l’accompagnement éclairé des experts du Projet BEY DUNDE.

En effet, de 36.000 tonnes, la production de riz paddy de cette fédération est passée à plus de 70.000 tonnes. L’ambassadeur du Canada apelle à poursuivre “cet excellent travail et les innovations en développement dural engrangées”.

Babacar GUEYE, le coordonnateur du projet BEY DUNDE a mis l’accent sur la contribution consistante du gouvernement canadien au programme national d’autosuffisance en riz. Il a invité en outre les bénéficiaires à tirer profit des équipements, au bénéfice de la production rizicole.

Pour le Directeur général adjoint (DGA) de la Société nationale d’aménagement et d’exploitation des terres du delta et des vallées du fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED), Seyni NDAO, ces acquis sont les fruits de l’engagement “de braves hommes de producteurs engagés” à travers la belle synergie des différentes parties prenantes.

Il a réitéré l’assistance de sa société en tant que partenaire technique du projet, pour l’atteinte de l’autoruffsance en riz, voeu cher au Président Macky SALL.

La FPA, elle, a loué les bienfaits du projet et son action décisive sur la relance de la filière riz dans le Walo. “BEY DUNDE a mis le producteur au coeur du système (…) Aujourd’hui, l’essentiel des financements est revenu aux producteurs”, s’est félicité Ndiawar DIOP, le président de la FPA.

“Ce matériel est venu à son heure (…) Ils vont faciliter l’utilisation de moins d’engrais, de pesticides en contribuant à la réduction du coût de production et la création d’emplois”, a-t-il dit. Il a loué par ailleurs la disponibilité de la SAED avec qui les producteurs locaux “travaillent en parfaite harmonie”.

Le projet BEY DUNDE soutenu par l’Alliance Agricole Internationale (AAI), l'Union des producteurs agricoles Développement international (UPA DI), la Société de coopération pour le développement international (SOCODEVI) et Centre d'étude et de coopération internationale (CECI), fait la promotion de bonnes pratiques d’amélioration et de conservation de la fertilité des sols, de gestion adéquate des pesticides et des engrais ainsi que de préservation des ressources en eau.

Suivez en vidéo les réactions de SEM Philippe BEAULNE, de M. Babacar GUEYE et de M. Ndiawar DIOP