Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Coopération: Le Japon affecte de nouveaux volontaires à Saint-Louis.

Mercredi 30 Octobre 2013


L’agence nationale de coopération japonaise (JICA) a mis à la disposition des populations de l’intérieur du Sénégal 10 volontaires. La cérémonie de prestation de serment et de prise de service officiel a eu lieu hier mardi, dans les locaux de la Jica sis Mermoz.

L’agence nationale de coopération japonaise (JICA) a procédé à la cérémonie de prestation de serment et de prise de service officiel de dix volontaires dans les locaux de la Jica sis Mermoz. Ils portent ainsi leur nombre à plus de 930 volontaires depuis 1980, année de la première affectation des volontaires Japonais.

Envoyés dans les régions de Tambacounda, Louga et Saint Louis, ces volontaires auront la mission d’assister les populations locales dans le secteur de l’environnement, de la formation professionnelle et technique, de l’agriculture, de la santé, du développement communautaire, de l’éducation et de l’hydraulique. La JICA met ainsi l’accent sur l’amélioration des services sociaux de base et sur l’appui à un développement économique durable. Ceci en conformité avec les priorités dégagées par le Sénégal.

Prenant la parole, Mme IWAMOTO, chef de division du bureau de la JICA a d’emblée magnifié l’exemplarité de cette coopération bilatérale avant d’exhorter les siens à tirer le meilleur parti de la Terranga Sénégalaise en ces mots. «La particularité du volontariat réside dans le fait que vous partagez votre savoir-faire, votre expérience avec les populations locales et en retour vous recevrez des valeurs humaines de solidarité, de générosité et de partage».

Pape Biram Thiam, directeur de l’Assistance Technique sénégalaise a rappelé que les deux pays « ont signé depuis 1979 un accord de coopération qui prévoit le programme d’envoi des volontaires et cela rentre dans le cadre des missions de la coopération technique.». TAKAGI Midora, institutrice, répondant au nom de Amina Ndiaye et affecté à Dahra a dit être " heureuse de pouvoir apporter tout son soutien à la collectivité locale de Dahra».

Quant- à TAJIMA Nobuaki, appelé lui aussi Pathé Tamba , il dit être «très heureux de pouvoir aider les populations de Saint Louis à faire bon usage des ordures ménagères pour un meilleur cadre de vie».

sudonline.sn