Connectez-vous
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Double meurtre – Sokhna Aïda » le cheikh était dans une colère noire

Vendredi 26 Avril 2019

Double meurtre – Sokhna Aïda » le cheikh était dans une colère noire
Sans surprise, les deux (2) épouses de Cheikh Béthio Thioune, à la barre de la chambre criminelle du Tribunal de Mbour, ce jeudi, 25 avril, au troisième jour depuis l’ouverture du procès, ont lavé à grande eau leur mari poursuivi pour complicité dans le double meurtre de Médinatoul Salam.

Première à se présenter, Adja Déthié Pène a soutenu que le marabout était dans sa chambre en train de regarder un combat de lutte lorsqu’il a reçu un appel lui annonçant que Bara Sow et Ababacar Diagne étaient venus lui rendre visite. Mais, a-t-elle souligné, le Cheikh n’est pas sorti de sa chambre car Cheikh Faye, son interlocuteur, lui a dit qu’il allait s’occuper d’eux.

Sokhna Aïda a embouché la même trompette. D’après son récit, elle était souffrante le jour des faits et qu’elle était restée cloîtrée dans sa chambre. Toutefois, a-t-elle déclaré, le marabout commentait le combat de lutte qu’il venait de suivre à la télévision et, que ses disciplines lui ont caché la vérité. Elle en veut pour preuve qu’« au lendemain des faits, le cheikh était dans une colère noire parce qu’on lui avait caché la vérité. Cheikh Béthio n’a jamais ordonné qu’on s’en prenne à la bande à Bara Sow. »

L’audience a été suspendue jusqu’à lundi prochain

Les témoignages de l’épouse n’ont pas du tout été accablants pour le mari. Déthié Pène a été la première à témoigner à décharge, avant sa co-épouse Aïda Diallo. La quatrième épouse du Cheikh est revenue sur ce qu’elle a vu et entendu le jour du double meurtre de Médinatoul Salam. « Nous étions en train de suivre le combat Yékini/Balla Gaye. C’est en ce moment que Cheikh Faye est venu dire à Cheikh Béthio Thioune que Bara Sow et sa bande était là », a répondu, d’une voix sourde mais ferme, la dame. 

Senegaldirect
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.