Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

FESPACO 2017 : Le médiateur de la République déplore l’absence de Mbagnick Ndiaye

Lundi 6 Mars 2017

Alioune Badara Cissé, médiateur de la République, a rencontré la délégation sénégalaise, au lendemain de la remise officielle des trophées de la 25e édition du FESPACO et du triomphe sénégalais. Et ce, pour la féliciter suite à sa brillante participation  à ce rendez-vous du cinéma. Cette entrevue s’est tenue à la résidence de l’ambassadeur du Sénégal au Burkina Faso.

Une occasion pour le médiateur de déplorer l’absence du ministre de la culture Magnick Ndiaye lors du FESPACO. «Félicité a été consacré en présence de deux chefs d’Etats et en l’absence du ministre de la Culture. Certes, le directeur de cabinet, le secrétaire général de la Biennale et le conseiller n°1 du ministre sont là. Mais le ministre aurait dû être là», a souligné M. Cissé.

Sa pensée est partagée par certains membres de la délégation.  Pour eux,  après le sacre du film Félicité à la Berlinale et tout le boucan qui a été fait autour des réalisateurs sélectionnés, le ministre aurait pu venir à Ouagadougou. Car, il y a un enjeu et  une image qui sont là, ont-ils affirmé. 

Lequotidien                             
 


Réagissez ! Vos commentaires nous intéressent. Cliquez ici !

1.Posté par paracétamol le 06/03/2017 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est peut-être dommage en effet mais le médiateur n'est pas dans son rôle de le critiquer.

2.Posté par Tintin le 07/03/2017 11:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pourquoi n'est-il pas dans son role ? comme personnage important de l'état il a le droit de donner son avis et il a raison de critiquer l'absence du ministre de la culture .....

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.