Connectez-vous
NDARINFO.COM

Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

GUET-NDAR : Une guerre déclarée contre « ceux qui vivent des souffrances des pêcheurs » (vidéo)

Lundi 8 Mai 2017

Un comité d’initiative pour la prise en charge des pêcheurs refoulés de la Mauritanie a été installé pour une « force de proposition » portant les doléances des acteurs de la pêche à Saint-Louis.

En point de presse, lundi, ses membres a regretté «  l’absence de réaction rapide face à la situation des personnes victimes du problème avec la Mauritanie depuis leur arrivée sur le territoire national » et les «  nombreux problèmes dont elles sont confrontées, notamment de survie, de sécurité alimentaire, et de moyens d’accès à un travail, etc.. ».

«  Nous voulons donner aux décideurs, à l’État des informations fiables, mais aussi favoriser une démarche inclusive, participative et concertée », a noté Mbaye Dièye SENE, membre de cette organisation.
« À notre grande surprise  lorsqu’il est paru dans la presse l’information sur un conseil interministériel qui s’est tenu à notre sujet, nous marquons notre indignation face à cette démarche cavalière, saupoudrée, enfarinée », a-t-il dit.

«  Ce qui est encore surprenant, c’est suite à la mise sur pied d’un comité d’initiative qu’il y a eu toute cette précipitation. Plus grave et même étonnant, il y a la démarche parallèle entretue par le maire de Saint-Louis, depuis quelques jours. Pourtant, il a été informé de nos actions bien avant », a déclaré M.SENE.

« Pourquoi attendre que ceux qui sont concernés se lèvent pour appeler à la concertation et donner à l’État des informations fiables sur la situation que certaines autorités locales se lèvent pour s’agiter de tout part, voir même faire de l’activisme ? », s’est-il interrogé avant de préciser que «  Guet-Ndar n’acceptera que des gens vivent des souffrances des pêcheurs aux moyens de subterfuges politiques »

Faisant part de leur ras-le-bol, les membres du comité renseignent que plus de 900 familles sont touchées et de milliers de personnes menacées avant le refoulement des pêcheurs de la Mauritanie.

« Nous  interpellons, monsieur le maire de Saint-Louis, monsieur le Premier ministre et monsieur le président de la République sur les conséquences d’une telle démarche », ont-ils dit.

> Suivez l’intégralité de leur déclaration …
 

NDARINFO.COM

 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.