Connectez-vous S'inscrire
NDARINFO
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

Gestion de la Commune: Mansour FAYE préconise "un contrat de performance" avec les Saint-louisiens.

Dimanche 3 Août 2014

Le maire de Saint-Louis a fait part, dimanche, de sa volonté d'instaurer "une démarche participative et inclusive" au sein de la commune pour favoriser plus d'efficacité dans la gestion de cette institution.

« Nous pensons à mettre sur pied un code de conduite et un contrat de performance avec les Saint-louisiens qui ne nous permettra d'évaluer avec précision l'action communale », a-t-il dit. « Nous ne pouvons pas de décevoir les populations. Tous les yeux sont rivés vers nous. J'invite à une synergie d'action, loin des considérations politiques pour développer la ville », a insisté l'édile de la ville.

Mansour FAYE, par ailleurs, ministre de l'hydraulique et de l'assainissement s'exprimait en marge d'un atelier d'information, de sensibilisation et de "capacitation" des conseillers municipaux , élus à la suite des élections municipales du 29 juin dernier.

Ce conclave de deux jours, animé par Falilou Mbacké CISSE, expert en décentralisation et gestion communale, Oumar FALL du Cabinet prestige et Bouna Warr, le directeur de l'Agence de Développement Communal (ARD), vise à améliorer les connaissances de l'ensemble des élus de la Commune de Saint-Louis. Ces échanges ont permis de développer une connaissance de leur environnement et de se préparer à l'exercice satisfaisant de leurs prérogatives et de bonifier les pratiques communales.

Un taux important de participation a été noté (8 absents sur 76 conseillers) à cette rencontre qui a permis de faire la sensibilisation sur l'importance des commissions et d'organiser des échanges entre les élus sur le profil et les modalités d'organisation et de fonctionnement des commissions.

Les grandes lignes de l'acte III de la décentralisation ont été présentées aux élus afin de dégager une compréhension commune de la réforme et des réflexions ont été menées sur les rôles de la commune dans la promotion développement local et de la gouvernance.

La commune de Saint-Louis prône désormais « une ingénierie institutionnelle des commissions » pour mieux prendre en compte les différentes compétences transférées.

Rappelons que trois délégués de quartier et des membres du conseil départemental de Saint-Louis, ainsi que des agents des services techniques municipaux ont pris part à ces réflexions.


NDAR INFO