Connectez-vous
NDARINFO.COM
NDARINFO.COM


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte

L’APR - Richard TOLL éclate : Badiallo SYLLA « gèle » ses activités.

Jeudi 3 Novembre 2016

La desormais ex-responsable de l'APR Badiallo SYLLA
La desormais ex-responsable de l'APR Badiallo SYLLA
Des mécontentements et grincements de dents plombent la marche de l’Alliance Pour la République (Apr) à Richard-Toll, où cette obédience est victime d’une profonde crise de leadership et de coordination. Les tensions générées par l’exclusion et la mise à l’écart de certains responsables du département de DAGANA, lors de l’inauguration de la centrale solaire de BOKHOL par le chef de l’Etat, jettent de l’huile dans le feu et provoquent des effets dévastateurs dans les rangs.

C’est une responsable de première heure du parti, Fatima Sylla SAKHO dite Badiallo SYLLA qui jette les éponges, dépitée, dit-elle dans un entretien avec NDARINFO.COM, par «  le manque de démocratie et de transparence » qui sapent la bonne marche du parti. D’autres départs sont annoncés.

 « On ne considère pas le responsable en fonction de sa représentativité au sein de l’APR (…) On ne fait que récompenser les transhumants. On a l’impression que ce part, c’est une affaire d’amis, de familles et de parents », a-t-elle dénoncé après l’annonce de la suspension de ses activités, jointe par NdarInfo.com. «  Nous avons intégré ce parti par convictions. J’ai participé à son édification aux prix de multiples sacrifices », a-t-elle rappelé.

Ces colères intestines sont les causes de la démobilisation qui prévaut, carrément traduite, selon elle, par le manque d’affluence à l’accueil du Président de la République au cours de la dernière visite du président Macky SALL à DAGANA.

Amadou Mame DIOP, le maire de Richard-TOLL, indexé.

L’ancienne responsable PS, très en verve, dénonce  une série de tentatives délibérées d’exclusion des affaires du parti dont elle et son camp sont victimes. Des stratagèmes orchestrés par l’actuel maire de Richard-TOLL Amadou Mame DIOP qu’elle a pourtant, selon ses dires, intégré dans l’APR, au niveau local, à ses débuts.

« Au deuxième tour des élections présidentielles, c’est moi qui l’ai présenté aux Richard-Tollois. Je l’ai amené à un meeting que je tenais à Ndombo. En clôturant le rassemblement, je l’ai invité à monter sur le présidium et je l’ai présenté au public », a-t-elle relaté.

« Malgré tout cet appui, il n’a pas hésité à installer la zizanie pour diviser les potentiels candidats aux législatives et devenir, par la suite, député alors qu’il avait décliné clairement, au départ, la possibilité de se présenter à ce poste », renseigne l’ancienne coordonnatrice comité électoral  de l’APR à Richard- Toll.

« Mansour FAYE a installé son complice »

Pour elle, le choix de Mame DIOP comme maire de Richard-TOLL « n’avait pas fait l’objet d’arbitrage objectif » et cette maladresse qui continue d’engendrer et d’aggraver les scissions. « Nous l’avions fustigé et regretté, sans réactions », dit cette responsable qui, en décembre  2014 déjà, s’insurgeait contre une forme ostracisme manifesté à son égard.

Pour elle, le coordonnateur départemental de l’Alliance Pour la République ( Apr) et maire de Saint-Louis Mansour FAYE, « n’a pas joué franc jeu pour faire taire ces querelles ». « Il a créé la division parce qu’il a voulu, de force, installer son complice et son ami ».

Après avoir tourné le dos a famille « aperiste », Badiallo SYLLA va se focaliser sur l’animation et la massification de son mouvement citoyen « AL WAJIB- Le Devoir », afin de mener à bien « le combat de l’idéal ».

NDARINFO.COM
 


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Merci d'éviter les injures, les insultes et les attaques personnelles. Soyons courtois et respectueux et posons un dialogue positif, franc et fructueux. Les commentaires injurieux seront automatiquement bloqués. Merci d'éviter les trafics d'identité. Les messages des faiseurs de fraude sont immédiatement supprimés.
Ndarinfo milite en faveur d'un débat citoyen constructif pour l'avancement et le rayonnement de Saint-Louis du Sénégal.